And the Xmas winner is&

24/12/10 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Weekend

Je ne sais pas vous, mais depuis ce lundi, il ne se passe quasi pas un quart d'heure sans que la petite icône de ma boîte mail ne me fasse part des bons voeux, tiens encore un juste à l'instant... !

Je ne sais pas vous, mais depuis ce lundi, il ne se passe quasi pas un quart d'heure sans que la petite icône de ma boîte mail ne me fasse part des bons voeux - tiens encore un juste à l'instant... ! - de gens et même d'entreprises dont je n'ai jamais entendu parler. Des messages souvent lourds - au sens informatique du terme - qui saturent mon inbox et qui valsent en moins de temps qu'il ne faut pour le lire dans la corbeille virtuelle de mon ordinateur. A par l'une ou l'autre animation rigolote, ce trop plein d'étoiles de plus en plus souvent accompagnées d'un très religieusement correct "Happy Holidays" ne risque pas de me laisser de souvenirs inoubliables. J'ai beau me dire que le carton n'est pas écologique, je l'avoue, je regrette le temps pas si lointain encore où dans les différentes rédactions pour lesquelles j'ai travaillé on alignait sur les armoires qui séparaient les bureaux des dizaines de cartes pour élire tous ensemble, souvent en partageant une galette des rois, les plus beaux spécimens de cette collection éphémère. J'ai donc demandé à tous mes collègues de rassembler dans une boîte en métal grise la manne non virtuelle de cette saison festive. A ce jour, la récolte est plutôt maigre... mais, comme vient de me le rappeler ma voisine Anne-Françoise Moyson, les cartes ont jusqu'au 15 janvier pour arriver - soyons cool, disons même le 20 avec le facteur neige - sans que les usages ne soient mis à mal. En cette veille de Noël, voici donc nos cinq nominés... provisoires. Pour le classement final, rendez-vous mi-janvier !

Isabelle Willot

En savoir plus sur:

Nos partenaires