Azzedine Alaïa

02/02/07 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Azzedine Alaïa

© SDP

Né en Tunisie en 1939, le couturier Azzedine Alaïa - qui vit aujourd'hui à Paris - est l'une des figures les plus importantes et les plus admirées de la mode.

Durant ses études de sculpture, il copie, fasciné, ses créateurs favoris : Madeleine Vionnet et Balenciaga. En 1957, il fait ses premiers pas à Paris en tant que styliste. Après avoir travaillé durant cinq jours chez Dior, il rejoint l'équipe de Guy Laroche pendant deux saisons. Il part ensuite chez Thierry Mugler où il restera jusqu'à la fin des années 1970.

En 1980, il lance sa première collection sous le label Alaïa. Très enthousiaste, la trendsetter belge Brigitte Jeurissen se rend dans son grenier aménagé en showroom et lui passe une première commande pour son magasin de Hasselt. C'est le début du succès : huit ans plus tard, Azzedine Alaïa possède en effet des boutiques à Beverly Hills, New York et Paris. Ses jolies robes bien ajustées - la marque de fabrique Alaïa - habillent alors les femmes les plus séduisantes et les plus attirantes du monde, parmi lesquelles Grace Jones et Madonna. En 1985, il confectionne même une robe ornée de perles en or pour le come-back de Tina Turner. Quant à Naomi Campbell et Cindy Crawford, elles défilèrent presque gratuitement pour le célèbre styliste au début de leur carrière, en échange de ses vêtements.

Le style Azzedine Alaïa est facilement reconnaissable : ses silhouettes ultraféminines aux couleurs souvent sombres sont élaborées à partir de techniques et de matières insolites. On lui attribue l'invention de la minijupe stretch, du cycliste en lycra et du body.

En 2000, la maison Prada rachète sa marque, mais Azzedine Alaïa en reste encore aujourd'hui le styliste attitré.

G.T.

Nos partenaires