Balenciaga

02/02/07 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Balenciaga

© Reuters

Cristobal Balenciaga est né en 1885 à Guétaria (Espagne) et est mort en 1972 à Valence (France). D'origine modeste, il habilla reines et courtisanes. La célèbre Coco Chanel, pourtant peu généreuse en compliments, le qualifia de véritable couturier : "Il est le seul capable de couper une étoffe, d'assembler les morceaux de tissu et de les coudre à la main, reconnut-elle un jour. Les autres ne sont que des dessinateurs!"

Le père de Balenciaga était pêcheur. Il mourut en mer, très jeune, et la mère de Cristobal, couturière, apprit alors à son fils toutes les ficelles du métier. En 1897, le jeune homme devint apprenti auprès d'un tailleur à San Sebastian. Il y ouvrit une boutique en 1913, puis fonda sa propre maison de couture à Madrid. L'Impératrice Eugenie, la reine mère Maria Cristina et d'autres dames de sang royal de San Sebastian firent appel à lui pour leur confectionner des robes sur-mesure (en 1960, la reine Fabiola porta également une robe signée Balenciaga).

Après un détour par Londres, le créateur déménagea à Paris en 1937 et y présenta, en août, sa première collection. A partir de 1945, il devint l'un des magnats de la couture le plus tendance de Paris et fait d'ailleurs partie aujourd'hui des plus grands créateurs du XXe siècle.
Cristobal Balenciaga avait trois élèves: ses adjoints Courrèges et Ungaro, ainsi que son meilleur ami, Hubert de Givenchy, qui reprit son atelier.

Il mit fin à sa carrière et ferma sa maison de couture en 1968, mais accepta toutefois de créer une toute dernière robe de mariée pour les noces de la petite-fille de Franco avec Don Alfonso de Bourbon en 1972. Il décéda le 24 mars de la même année. Reprise par des financiers français à la fin des années 1970, la maison Balenciaga appartient, depuis 1995, au groupe de luxe Gucci.

G.T.

En savoir plus sur:

Nos partenaires