Bar à Mojitos clandestin

03/12/10 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Weekend

Jeudi soir, Sophie Ismail, bloggeuse sur ce site même et figure lifestyle emblématique de la Cité Ardente, m'avait conviée à un atelier d'un genre spécial, un "Bacardi Cocktail Clandestine Club" très VIP.

Bar à Mojitos clandestin

Eh bien, décidément, c'était la semaine des ateliers en tout genre ! Dimanche, je participais à un atelier de préparation de cosmétiques 100% naturels. Hier soir, Sophie Ismaïl, blogueuse sur ce site et figure lifestyle fédératrice liégeoise, m'avait conviée à un atelier d'un autre genre, un "Bacardi Clandestine Cocktail Club" très VIP. Le temps d'une soirée sur le thème de la prohibition, on nous promettait de dévoiler tous les secrets de préparation de délicieux cocktails (à base de Bacardi Superior bien sûr, marketing oblige). Ainsi, après avoir bravé les rues enneigées de la Cité Ardente (de la gare des Guillemins - magistrale sous la neige - le chemin à pied était en réalité un peu plus long que sur Google Maps), je suis arrivée - frigorifiée - dans l'endroit sélect dégoté par la marque de spiritueux pour cet event, la galerie d'art Uhoda. Un petit Mojito avalé (et puis un deuxième,...) et nous voilà prêts pour nous lancer dans la préparation de ces délicieux mélanges qui font tourner la tête et qui, ô bonheur, réchauffe aussi les pieds en ces temps glacials. Après nous avoir brièvement narré l'histoire du rhum - saviez-vous que cette liqueur remonte au 17ème siècle, et qu'à l'époque, elle était une sorte de mélasse trois fois plus forte qu'une téquila (ouch !) qu'on donnait aux esclaves pour les revigorer ? - notre spécialiste es shaker nous a appris l'art du parfait Mojito et du parfait Daiquiri (qui est, en fait, le nom d'une mine de fer à l'est de Cuba), avec dégustation à la clef. Enivrant (imaginez l'état euphorisant après trois cocktails plus ou moins bien chargés) mais aussi assez instructif car cet été, quand il me prendra l'envie de préparer ce breuvage rafraîchissant (mon préféré en plus!), je connaitrai enfin les justes doses. Allez, vivement les beaux jours pour mettre en pratique tous ces conseils.

Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires