Buller sans se dégonfler.

10/09/10 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Weekend

Même s'il s'en défend, le journaliste lifestyle appartient à une espèce plutôt grégaire. Il passe une bonne partie de son temps entouré de ses semblables dans ces grand-messes du style qui font mousser Paris, New York, Londres et Milan.

Même s'il s'en défend, le journaliste lifestyle appartient à une espèce plutôt grégaire. Il passe une bonne partie de son temps entouré de ses semblables dans ces grand-messes du style qui font mousser Paris, New York, Londres et Milan.

Les salons y sont au design ce que les défilés sont à la mode, une bonne dose de glam en moins. Dans des halls de foires commerciales, il s'agit d'arpenter des allées tantôt glaciales, tantôt surchauffées, dans l'espoir d'y repérer le meuble ou l'objet rare dont tout le monde va parler. Et qui avec un petit peu de chance pourrait même se vendre.

Le dernier en date, opportunément baptisé Maison & Objet, vient de se terminer, à deux pas de l'aéroport Charles de Gaulle, à Paris. Le buzz du moment de ce rendez-vous présentant déjà les grandes tendances du jardin 2011? Un jacuzzi d'extérieur gonflable baptisé Bubble Blo et lancé par l'entreprise néerlandaise Blofield déjà responsable de la propagation de Chesterfield en caoutchouc sur les pelouses branchées du Zoute et du Brabant wallon.

Il y a gros à parier que la bête équipée d'un dispositif électrique permettant de chauffer l'eau et de faire des bulles risque de faire fureur sur les mêmes gazons. Il paraît que le bain "se monte et se démonte en 5 min', n'importe où, même sur une terrasse ou dans votre chambre à coucher". Notez tout de même que rempli - à l'aide d'un seau ou d'un tuyau d'arrosage - il pèsera au bas mot 800 kilos. Et pourrait laisser de vilaines traces sur le parquet ciré de la villa de Mamy.

Isabelle Willot

En savoir plus sur:

Nos partenaires