Carine Roitfeld révèle le titre de son magazine

10/04/12 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Weekend

Le magazine que Carine Roitfeld lancera en septembre a été baptisé 'CR Fashion Book'. Le titre contient notamment les initiales de la célèbre rédactrice.

Carine Roitfeld révèle le titre de son magazine

© Courtesy Photos

Nous nous y attendions depuis longtemps: les initiales 'CR', autrefois utilisées par l'ex-rédactrice en chef du Vogue français pour clôturer ses éditoriaux, illuminent désormais la maquette factice de son nouveau magazine. L'échantillon est là pour informer la presse internationale de la sortie prochaine de cette nouvelle publication. Le 'CR Fashion Book' fera la part belle aux jeunes talents prometteurs tout autant qu'aux valeurs établies. Dans un entretien accordé au quotidien américain 'Women's Wear Daily', la Française définit le magazine en tant que "projet personnel", dont le contenu expose aussi bien la maturité journalistique de la rédactrice que sa soif d'innovation. "Think different", résume d'ailleurs Carine Roitfeld.

Un projet parmi tant d'autres

En matière de créativité, Carine Roitfeld est une véritable touche-à-tout. Après son départ du groupe d'édition Condé Nast, la bricoleuse a notamment pris en charge des stylings de Barneys, Chanel et Max Mara. Elle s'est associée à Karl Lagerfeld pour réaliser l'ouvrage consacré à la Little Black Jacket, a été rédactrice invitée du magazine 'VMan', a joué les "muses" de Riccardo Tisci pour Givenchy et a été au coeur d'un documentaire de Fabien Constant, attendu pour fin 2013. Aux yeux de Carine Roitfeld, 'CR' est un "projet parmi bien d'autres, de toutes espèces" : l'un des nombreux espaces où laisser libre cours à ses idées uniques, à sa créativité.

Chacun des numéros du 'CR Fashion Book' sera construit autour d'un thème bien déterminé qui transparaitra dans les textes, les séances photos et les campagnes publicitaires du magazine. Selon ses propres dires, Carine Roitfeld n'a eu aucun mal à concevoir ces campagnes. "Tous les grands noms, tels qu'Armani, Cartier et Gucci étaient prêts à collaborer", déclare-t-elle dans les pages du 'Women's Wear Daily'. Prévu pour septembre, le premier numéro de 'CR Fashion Book' comptera 288 pages, s'il on en croit Fashion Media Group, la maison d'édition qui abrite également l'album de mode 'Visionaire', 'V' et le magazine 'Vman'.

Un magazine médiateur

D'après le fondateur de Fashion Media Stephen Gan, "Carine Roitfeld est l'une des plus talentueuses rédactrices du monde de la mode. Elle mérite son propre espace d'expression. Nous sommes heureux d'avoir pu lui en proposer. J'espère que son magazine bâtira des ponts, et non des murs. L'industrie de la mode est devenue trop politique", conclut-t-il. L'univers de la mode, Carine Roitfeld y est déjà bien implantée. La rédactrice nie la rumeur selon laquelle son nouveau magazine serait un pied de nez à son précédent employeur - son départ de chez Condé Nast a en effet été soudain. "Vogue était un excellent magazine, une institution", confie Carine Roitfeld à Miles Socha, journaliste chez 'Women's Wear Daily'. "Il est impossible de rivaliser avec un tel magazine: il faut donc créer du neuf, du différent."

Une différence qui ressort déjà clairement de l'échantillon d'essai du 'CR Fashion Book'. Carine Roitfeld a décidé d'y laisser s'exprimer ses auteurs (invités) dans leur langue maternelle. Les traductions seront consultables à l'arrière du magazine. Pour illustration, Dries Van Noten rédigerait ainsi son article en Néerlandais, tout simplement. L'échantillon dévoilé au Women's Wear Daily contiendrait ainsi des articles en Japonais, en Russe et en Arabe. Cette nouvelle approche n'est pas uniquement esthétique : elle témoigne d'un certain respect eut égard à l'aptitude linguistique des auteurs travaillant au magazine. Les initiales en tête de chaque page et les titres de rubrique en écriture manuscrite constituent les autres touches personnelles du 'CR Fashion Book'.

Bien que l'on ne connaisse que peu de choses sur la permanence du futur magazine et sur son expansion, on peut déjà affirmer qu'il s'agira d'une publication biannuelle. Les collaborateurs du premier numéro et son thème sont restés secrets. Fashion Media débutera avec un tirage de 50.000 exemplaires diffusés à travers l'Europe, l'Asie et les Etats-Unis pour environ 7,5 ¤ (9,95 $).

KS

Nos partenaires