Chez Walter, fermé

14/02/12 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Weekend

Il avait osé, Walter Van Beirendonck. Il y a treize ans, le créateur belge barbu ouvrait un concept-store dans un garage décati, décrépit, dans un quartier en perdition d'Anvers.

Chez Walter, fermé

Son " Walter" était devenu le rendez-vous des avant-gardistes de tout poil. Il y vendait ses collections, qui font le buzz à chaque défilé parisien et celles de ses amis Dirk Van Saene, Bernhard Willhelm, Christian Wijnants, Sofie D'Hoore, Mikio Sakabe ou Bless. Plus les accessoires qui vont avec et quelques meubles vintage que l'on pouvait acheter en passant par le comptoir futuriste fait sur mesure par le designer Marc Newson. On parle à l'imparfait car Walter Van Beirendonck ferme boutique. Décision de justice : le propriétaire a obtenu du juge de paix une augmentation de 2, 5 fois le loyer actuel, avec effet rétroactif au 1er mars 2010. Impossible de continuer dans ces conditions-là. " Je le regrette vraiment ", fait le créateur. Tant pis ou tant mieux, il se consacrera désormais " entièrement " à sa propre marque, à ses projets artistiques et à sa tâche de directeur artistique de la section Mode de l'Académie des Beaux-Arts d'Anvers. A.-F.M.

Nos partenaires