Cutie Natalie

10/12/10 à 14:10 - Mise à jour à 14:10

Source: Weekend

Dans la série "je confronte l'idée que je me fais des choses avec la réalité" - cfr mon post précédent -, l'interview people est un exercice intéressant.

Cutie Natalie

© Reuters

Dans la série "je confronte l'idée que je me fais des choses avec la réalité" - cfr mon post précédent -, l'interview people est un exercice intéressant. On a beau avoir vu tous leurs films, lu des dizaines de papiers à leur sujet, que sait-on finalement d'Orlando Bloom ou de Natalie Portman? Entre l'image lisse que donnent d'eux les magazines glossy et les personnages qu'ils interprètent à l'écran, le "no comment" qui suit généralement toute question un peu personnelle, que peut-on vraiment découvrir d'eux après les avoir rencontrés 20 ou 30 minutes, qu'ils soient en promo de leur dernier film ou du parfum dont ils ont accepté de devenir l'égérie.

En moins d'un mois j'ai eu la chance de croiser ces deux stars über bankable. Tous deux me sont apparus plus humains, plus spontanés que je ne l'imaginais. Natalie surtout, toute petite - elle mesure à peine 1,60 mètre -, toute mignonne, posée sur un gigantesque sofa rose bonbon comme une décoration sur un cupcake semblait regretter que le groupe de journalistes qui l'interviewait ne puisse se rapprocher d'elle, la faute à la scénographie un peu pompeuse du lieu qui la tenait à distance.

Pour l'occasion, Dior lui avait fourni des chaussures "100 % sans cuir", la jeune femme étant une activiste convaincue de la cause animale, comme Stella Mc Cartney. La maison parisienne s'est aussi engagée à soutenir les projets humanitaires de Natalie Portman, l'actrice ne ratant jamais une occasion de parler de Finca, une association spécialisée dans la mise à disposition de microcrédits pour les femmes dans les pays en voie de développement.

C'est d'ailleurs ce qui a décidé celle qui, en marge de ses tournages a trouvé le temps de décrocher un master en psychologie à Harvard, à accepter de devenir le visage du parfum Miss Dior Chérie. Une toute nouvelle version de ce jus mythique sortira en Belgique en février. En même temps que le dernier film de Natalie, Black Swan, pour lequel elle vient de décrocher une nomination aux Oscars. Un rôle pour lequel elle s'est préparée plus d'un an et d'une violence physique et mentale inouïe. "J'aimerais beaucoup tourner dans une comédie", confiait-elle au détour de notre entretien. Un bon message à faire passer en cette saison propice aux voeux les plus fous.

Isabelle Willot

En savoir plus sur:

Nos partenaires