Dans la cour des petits

16/09/10 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Weekend

C'est sûr, s'occuper de la mode enfantine dans une rédaction, ça a des avantages...

Dans la cour des petits

C'est sûr, s'occuper de la mode enfantine dans une rédaction, ça a des avantages... Alors que mes collègues du rayon Adulte entretiennent leur réseau autour de coupettes, dans des endroits chics, parfois jusqu'à pas d'heure, je suis conviée à des goûters bien plus décontract'. Pas de bulles ici, mais des jus ; pas de zakouskis mais des gaufres et autres crapuleuses gourmandises ; et - cerise sur le gâteau - parfois, il est autorisé de venir avec ses enfants... Ce qui décoince l'atmosphère - généralement un peu guindé, m'as-tu vu - en un quart de seconde. Pas moyen de se la jouer diva ou dandy bien longtemps quand votre gamine renverse son verre sur son joli pull griffé ou que votre fiston annonce à l'assemblée qu'il doit aller illico "faire pipi".

C'est dans cette ambiance bon enfant que j'ai ainsi pu découvrir, ce mercredi, au Chalet Robinson à Bruxelles, une toute nouvelle marque belge de vêtements pour les fillettes, Juggle Angels. Sur un catwalk entouré d'un buffet de bonbons digne des plus belles échoppes de marché et d'une table à coloriage, quelques apprenties-tops (plus apprenties que tops, mais c'est cela qui fait le charme) ont dévoilé les quatre robes créées par Christine-Aurore et Simona. L'originalité : ces basiques peuvent être customisés à l'aide d'un des onze kits comprenant un col, un volant et un revers de poche munis de pressions. Soit au total 44 possibilités, à un prix relativement démocratique (39 euros/ robe et 24 euros/kit). Le tout est en vente uniquement sur le Web "pour les mamans d'aujourd'hui qui adorent le shopping en ligne et recherchent des choses originales", dixit Simona.

Je me pose juste une question... Si j'enfile cette robe à ma Lisa de deux ans et demi, est-ce que je ne vais pas retrouver son col planqué au fond du jardin et son volant derrière le frigo ? A tester !

Fanny Bouvry

En savoir plus sur:

Nos partenaires