De qui parlera-t-on cette année ?

06/01/14 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Weekend

Parce que la sphère fashion a aussi son propre mercato, zoom sur cinq griffes de mode qui vont faire parler d'elles, cette année.

De qui parlera-t-on cette année ?

© REUTERS

J.W. Anderson. L'Irlandais incarne à coup sûr l'avenir. Celui qui a reçu le prix intitulé New Establishment Designer pour 2013, aux récents British Fashion Awards, devrait pouvoir donner la pleine mesure de son talent, en 2014. Il a en effet été nommé directeur artistique du label espagnol Loewe. Et le puissant groupe de luxe LVMH a pris une participation minoritaire dans sa griffe, baptisée J.W. Anderson. Deux décisions qui devraient lui donner des ailes...

Boss Femme.Jason Wu, chouchou de Michelle Obama et poulain de la papesse de la mode Anna Wintour, organisera son premier défilé, en tant que directeur artistique de Boss Femme, en février prochain. Tout comme son confrère Alexander Wang, le Taïwanais installé à Manhattan appartient à cette jeune génération de designers d'origine asiatique qui combine aisément création et marketing. Un atout de taille pour la griffe allemande !

Mugler. C'est David Koma, créateur géorgien installé à Londres et fondateur de la maison éponyme, qui vient d'être nommé directeur artistique de Mugler. Sa première collection sera présentée en juin prochain à Paris, pour la collection croisière 2015. Ses lignes de force ? Des robes près du corps, inspirées par les courbes de la femme, les créations de Geoffrey Beene ou celles de... Thierry Mugler. Tout est dit.

Jean Patou. Cette célèbre maison parisienne va réapparaître sur le devant de la scène, cette année. C'est en tout cas l'intention de Bruno Cottard, vice-président de la marque. Pour l'instant, aucun nom de créateur n'a été avancé pour prendre les rênes de ce label, qui s'est fait connaître, durant les années 20, avec des vêtements aux inspirations sportives.


Nos partenaires