Des perles et des bulles chez Olivia Hainaut

01/10/10 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Weekend

Il n'y a qu'Olivia Hainaut pour faire la fête de cette façon-là.

Des perles et des bulles chez Olivia Hainaut

© Emmanuel Crooy

Il n'y a qu'Olivia Hainaut pour faire la fête de cette façon-là. Le décor : Sa boutique au numéro 19 de la rue du Page à Bruxelles. Un univers précieux, mais surtout pas chichiteux : du blanc partout même sur son canapé Chesterfield en cuir et au mur, au dessus de sa table de travail, des photos de toutes celles qui l'inspirent - sa mère, sublissimement seventies, Audrey Hepburn, Romy Schneider, les actrices de la Nouvelle Vague...

La date : Le 30 septembre, en pleine Fashion Week Parisienne, y a pas de raison. Douceur dans l'air et bulles dans les verres customisés de petites phrases qui en disent long : "Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles"

Le motif : Aucun, le plaisir de faire la fête. Et puis un petit peu aussi l'ouverture très officielle de sa boutique-atelier où la créatrice d'accessoires compte passer de plus en plus de temps, tenez-le vous pour dit.

Les petits plats dans les grands : Des macarons de chez Collignon aux couleurs de ses accessoires : noir, bronze, doré, argenté pour des douceurs à la truffe, au thé vert, au chocolat/gingembre et au caramel/beurre salé. Mortel.

La suite : revenir flâner chez elle, la voir perler, essayer ses foulards en cuir, ses colliers strassés qui mêlent les pâtes de verres anciennes et les sequins, les paillettes et les clous rock 'n'roll, ses head band avec plumes et ses parures de pétales si finement tie and dye. ET puis craquer.

Anne-Françoise Moyson

En savoir plus sur:

Nos partenaires