Des pubs de Louis Vuitton condamnées au Royaume-Uni

27/05/10 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Weekend

L'Autorité de régulation de la publicité au Royaume-Uni, l'ASA, a jugé mercredi "trompeuses" deux publicités du maroquinier de luxe Louis Vuitton (filiale du groupe français LVMH), qui pouvaient faire croire aux consommateurs que ses produits étaient entièrement faits à la main.

Des pubs de Louis Vuitton condamnées au Royaume-Uni

© Reuters

Les publicités en question, parues dans la presse nationale britannique, montraient des femmes cousant une poignée sur un sac à main, et créant les plis d'un portefeuille, accompagnées d'un texte intitulé "la couturière au fil de lin et à la cire d'abeille".


"Quels petits gestes secrets sont-ils transmis discrètement par nos artisans? Comment marions-nous talents innés et prouesse inhérente? Ou comment cinq petits plis peuvent-ils rallonger la durée de vie d'un portefeuille?", disait ce texte, accompagné du message "de la patience infinie protège chaque point de surfil".

Trois personnes se sont plaintes à l'Advertising Standards Authority (ASA), le régulateur britannique de la publicité, que ces réclames sous-entendaient que les produits Louis Vuitton étaient fabriqués entièrement à la main.


Le maroquinier a plaidé que ses produits étaient conçus par des artisans hautement expérimentés, et que si des machines à coudre manuelles étaient utilisées dans la fabrication de ses accessoires, c'était pour des raisons de solidité et de durabilité, et que cela faisait partie "de ce que qu'on est en droit de considérer comme +fait main+ au XXIe siècle".


L'ASA a reconnu que les procédés de fabrication de Louis Vuitton incluaient de nombreuses tâches exécutées à la main, en plus des machines à coudre, mais a reproché au fabricant de ne pas être en mesure de lui préciser dans quelles proportions, et a donc jugé ces publicités "trompeuses".


L'autorité a interdit toute nouvelle diffusion des publicités incriminées.


Le VifWeekend.be, avec Belga

Nos partenaires