Dix conseils pour cesser les achats émotionnels

31/08/10 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Weekend

Nos dix tuyaux pour ne pas succomber à la tentation.

Dix conseils pour cesser les achats émotionnels

© Thinkstock

1. Abandonnez vos cartes de crédit
Si vous êtes shopping addict, détruisez vos cartes de crédit illico, et n'inscrivez pas les numéros quelque part "au cas où". Payer cash permet de faire le lien entre acheter quelque chose et dépenser de l'argent. Une carte de banque fausse cette vérité.

2. Fixez-vous un budget
Autorisez-vous à faire les boutiques de temps à autre, mais avec un budget limité et raisonnable. Choisissez par exemple un montant mensuel fixe dédié au shopping qui ne mette pas en péril votre épargne et n'engendrera aucune dette. Une fois votre limite atteinte, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour ne pas craquer le reste du mois.

3. Adoptez la règle des 24 heures Vous venez d'apercevoir un objet de désir ? Ce n'est pas un achat réfléchi et planifié, alors attendez un jour, et le lendemain, demandez-vous si vous en avez toujours réellement envie. La plupart du temps, ces 24 heures de réflexion créeront la rupture nécessaire pour ne pas craquer.

4. Faites du shopping à plusieurs
Faites d'un proche votre allié qui vous empêchera de dépasser votre limite. Celle-ci une fois atteinte, c'est à lui de vous emmener loin des boutiques.

5. Taxez-vous
Chaque fois que vous achetez quelque chose, forcez-vous à consacrer 10 % du montant à l'épargne.

6. Shoppez à des moments émotionnellement neutres Enervé, angoissé, triste ? Fuyez à tout prix les boutiques ! Ne faites du shopping que lorsque vous vous sentez serein.

7. Faites une "wishing list"
Notez tout ce dont vous rêvez. De temps à autre, faites le tri entre ce que vous désirez vraiment et ce qui semble finalement accessoire. Vous éviterez ainsi d'acheter des futilités.

8. Transférez votre énergie
Trouvez d'autres occupations pour remplacer vos sorties shopping comme lire, faire du sport ou pratiquer un hobby (la photographie, l'aquarelle, la poterie...). Vous ne ferez pas de dépenses inutiles mais, en plus, vous serez engagée dans une activité saine et enrichissante.

9. Trouvez l'origine du problème
Commencez par un journal, où vous noterez tout ce qui vous arrive, histoire de repérer ensuite si certains événements servent de déclencheur à vos envies soudaines d'acheter. Ensuite, penchez-vous sur votre passé. Écrivez quelques lignes sur votre première shopping addiction, sur ce que vous procure comme sensation le fait d'acheter, et sur les émotions que vous avez ressenties avant, pendant et après vos achats.

12. Faites-vous aider
Demandez aide et écoute à vos proches (mais ne leur en voulez pas s'ils vous rappellent à l'ordre en pleine digression). Si cela ne suffit pas, n'ayez pas peur de vous tourner vers un professionnel. Un thérapeute pourra vous aider à trouver des pistes plus personnalisées pour gérer votre addiction.

Source :www.getrichslowly.org
Lisez aussi notre article psycho: "Je suis shopaholic mais je me soigne"

En savoir plus sur:

Nos partenaires