Dolce et Gabbana menacent de mettre la clé sous la porte

24/07/13 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Weekend

Les couturiers italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont menacé mercredi de mettre un terme à leur marque de mode mondialement connue Dolce & Gabbana si une condamnation à leur encontre pour fraude fiscale est confirmée en appel.

Dolce et Gabbana menacent de mettre la clé sous la porte

© Reuters

Le duo a été reconnu coupable d'une fraude fiscale se montant à 200 millions d'euros via la mise sur pied de petites sociétés au Luxembourg. Ils ont écopé d'une peine de prison de 20 mois avec sursis et d'une amende de 500 millions d'euros.

Les couturiers, qui continuent à proclamer leur innocence, ont interjeté appel de ce jugement. Le journal Corriere della Sera leur a demandé ce qui se passerait si leur condamnation devait être confirmée en appel. "Nous fermerions. Que pensez-vous que nous puissions faire? Nous fermerions. Nous ne serions pas en état d'opposer une résistance. Impossible", a répondu Domenico Dolce.

"Je n'aurais rien à dire si nous méritions notre condamnation, mais ce n'est pas le cas", a ajouté Stefano Gabbana, confirmant les propos de son associé.

Les deux stylistes ont déjà fermé le week-end dernier pendant trois jours leurs neuf magasins milanais en guise de protestation contre les critiques sévères émises à leur encontre par un responsable politique local.

Nos partenaires