Du sang neuf à Anvers

15/06/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Après le défilé de La Cambre les 5 et 6 juin derniers, une centaine d'étudiants de l'Académie d'Anvers ont présenté leurs créations ce week-end lors d'un défilé étalé sur trois jours que l'on pourrait qualifier "de plus long au monde". Un véritable couronnement après quatre ans de dévouement pour ces 14 étudiants diplômés cette année de la prestigieuse école de mode.

Du sang neuf à Anvers

© Judith Thomas

Après le défilé de La Cambre les 5 et 6 juin derniers, une centaine d'étudiants de l'Académie d'Anvers ont présenté leurs créations ce week-end lors d'un défilé étalé sur trois jours que l'on pourrait qualifier "de plus long au monde". Un véritable couronnement après quatre ans de dévouement pour ces 14 étudiants diplômés cette année de la prestigieuse école de mode.

Toutes les photos du défilé sur weekend.be/catwalk

Le défilé annuel de la Modeacademie van Antwerpen qui s'étale sur trois jours peut être qualifié de "plus long défilé au monde". Trois soirs d'affilé, plus de cent étudiants de la section mode de cette Académie à la renommée internationale, de la première à la quatrième année, présentent leurs créations sur le catwalk. Dans le public présent dans cet immense Hangar 29, on devine bien sûr des membres de leur famille, mais aussi un jury international aux côtés des professeurs, des acheteurs, d'anciens élèves,... Notre collègue du Weekend Knack, la journaliste Elke Lahousse, était présente cette année dans le jury de cet évènement incontournable dans le paysage de la mode belge. Elle a assisté aux défilés trois jours durant. Impressions.

3 heures 37 minutes, très précisément, c'est la durée du show de vendredi soir. Les trois premières heures, les étudiants de la première à la troisième année ont proposé leur étude de la robe et de la jupe, une interprétation de costumes ethniques et historiques. Parmi les étudiants de seconde année, un nombre impressionnant a proposé des collections pour hommes assez fortes, alors que les collections pour femmes d'autres étudiants semblaient, elles, un peu trop compliquées.

En troisième année, le talent est au rendez-vous, la preuve, la remise des prix de samedi, 7 des 14 awards ont été attribués à des élèves de troisième année. Paula Selby Avellaneda et Tomohiro Tokita ont ainsi chacun reçu 3000 euros (le prix BVBA32 innovatie et le prix IFF) et les chaussures de Angelo Van Mol ont été récompensées par un prix de 1000 euros et à une belle place dans l' étalage de la boutique Coccodrillo à Anvers. Le prix Weekend Knack est allé à une étudiante de dernière année, la créatrice française Elise Gettliffe, avec sa collection pour hommes blanc-noir-gris. Dans le numéro de spécial "Mode c'est Belge" de septembre prochain du Weekend Knack, Elise Gettliffe aura l'occasion de présenter ses créations dans un shooting, un sacré coup de pouce pour ses projets futurs.

Lors de la dernière demi-heure, les quatorze étudiants de dernière année ont proposé des collections étonnamment commerciales et faciles à porter, en comparaison avec celles de leurs condisciples des années inférieures. L'Academie encourage ses étudiants à faire des expériences vestimentaires et à innover, même si dans le monde réel, ils seront confrontés à certaines contraintes. Les professeurs de l'Académie motivent ainsi leurs ouailles à humer l'air du temps et à se mettre au diapason des tendances actuelles. Cette année, cela s'est traduit par quelques collections - accessoires inclus- qui peuvent être proposées telles quelles en boutique et servir de cartes de visite auprès des grandes maisons de mode actuelles. Irina Shaposhnikova, Elise Gettliffe, Julia Kim, Léa Dickely et Stefanie Bösl ont ainsi joué la carte de la raison alors que d'autres étudiants ont misé sur les expérimentations. La Belge Alexandra Verschueren a reçu la plus haute note (17/20) avec ses silhouettes en papier. Bons points également pour la collection de porcelaine de Karisia Paponi, la collection basée sur la musique de Six Lee et les créations animales de Stephanie D'Heygere.

L'Académie avait réussi à mobiliser un jury impressionnant composé de 12 membres, avec entre autres la critique de mode Suzy Menkes comme présidente ainsi que trois créateurs internationaux Olivier Theyskens, Mark Eley et Hendrik Vibskov. Pendant les délibérations, ce mix de personnalités a engendré des discussions intéressantes, comme sur le futur des défilés. Pendant les présentations et les interviews des étudiants de dernière année, il est en effet ressorti qu'une installation vidéo ou une présentation en show room parlent mieux au public qu'un défilé pendant lequel la manière de travailler et les connaissances du créateur ne sont parfois pas suffisamment mises en valeur.

En collaboration avec l'éditeur Sanoma, l'Académie éditait pour la deuxième année consécutive un magazine intitulé Show/off #2. Le journal édité en anglais (10 euros) a été construit avec la même créativité propre à la section mode. Il contient, à côté de shooting des étudiants bacheliers et masters, des interviews entre autres de la styliste Ann Demeulemeester, du directeur international de la création maquillage de Chanel Peter Philips ou encore de la critique de mode Suzy Menkes, présidente du jury de cette année. Le chef de département mode, qui n'est autre que Walter Van Beirendonck a rédigé l'introduction avec comme point d'orgue: "There will always be room for people who are truly creative. Actually, there's a greater need for them than ever - because they make the world a more beautiful place"("Il y aura toujours une place pour les personnes vraiment créatives. En fait, on a besoin plus que jamais de telles personnes, parce qu'elles rendent le monde meilleur.") On peut en lire plus sur www.antwerp-fashion.be.

Découvrez ce mercredi dans les éditions de nos magazines Weekend un reportage sur le défilé d'Anvers ainsi que sur celui de La Cambre et surtout, découvrez toutes les photos sur notre tout nouveau site www.weekend.be/catwalk.

Elke Lahousse/Caroline Lallemand

Pour vous inscrire à la newsletter Catwalk et rester au courant de toutes les tendances des défilés, cliquez ici

En savoir plus sur:

Nos partenaires