Dure, la vie d'artiste

13/04/11 à 09:28 - Mise à jour à 09:28

Source: Weekend

Mardi, alors que s'ouvraient les portes du 50e Salon du meuble de Milan, j'ai eu pour quelques heures l'impression de faire l'école buissonnière.

Dure, la vie d'artiste

Direction : le lac de Côme. Sur une île minuscule, un jour propriété du roi Albert Ier, se trouvent deux villas conçues par l'architecte rationaliste Pietro Lingeri pour accueillir des artistes belges en résidence. A l'abandon depuis la fin des années 1980, elles viennent d'être restaurées pour que les séjours puissent reprendre dès cet été. De nombreuses entreprises belges mais aussi des éditeurs internationaux - comme Vitra ou Established & Sons - travaillant avec des créateurs belges ont accepté de fournir meubles, vaisselle, accessoires de bureau... pour équiper les résidences. Certaines marques, comme le concepteur de cuisines Obumex ou le fabricant de radiateurs Jaga ont même imaginé des produits tout spécialement pour l'occasion. L'endroit est magique sous le soleil de printemps. Du balcon du premier étage on aperçoit l'autre rive du lac... et la villa de George Clooney, un habitué du restaurant de l'île paraît-il. L'architecte et designer bruxellois Alain Berteau est le curateur design de ce projet. Pas mal de ses créations sont d'ailleurs "exposées" là-bas. "Ce n'est pas un showroom, mais un vrai lieu de vie", insiste-t-il. D'ailleurs, depuis qu'il s'y est installé avec son équipe début de la semaine, ils font la liste de ce qui manque ! Jusqu'à jeudi soir, des navettes gratuites relient l'île au centre de Milan pour permettre aux visiteurs du Salon de découvrir les villas et les nouveautés présentées sur place. La balade prend une grosse demi-journée... voire plus si le chauffeur du bus prend des libertés avec ses horaires, comme cela m'est arrivé mardi. J'ai bien failli manquer tous mes rendez-vous de l'après-midi. Et n'ai dû mon salut qu'à la gentillesse d'Yves Roemen de Jaga qui m'a ramenée en catastrophe jusqu'à Milan. Atterrissage pile à l'heure devant la Pelota où Hermès exposait pour la première fois pendant le salon sa nouvelle collection maison.

IW

Nos partenaires