Eataly, buzz culinaire new yorkais

22/09/10 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Weekend

Le buzz culinaire de New York s'appelle Eataly et se situe au numéro 200 de la 5th avenue, entre la 23e et la 24e rue.

Eataly, buzz culinaire new yorkais

Le buzz culinaire de New York s'appelle Eataly et se situe au numéro 200 de la 5th avenue, entre la 23e et la 24e rue. A la base du concept, un entrepreneur italien qui l'a mis sur pied à Turin, capitale du Slow Food. Là dans les anciennes usines du Vermouth Carpano, au Lingotto, sur 10 000 m2 on croise l'excellence des produits italiens, au détour de sept restaurants thématiques. Depuis peu, l'idées a été exportée en plein coeur de Manhattan, avec pour porte drapeau et associé une des plus grandes stars de la planète média-gastronomique américaine, Mario Batali. Et le moins qu'on puisse dire c'est que l'on a mis les petits plats dans les grands. A titre d'exemple, une quinzaine de chefs parmi les plus réputés de la Péninsule viendront ensemble à New York mi octobre pour baptiser ce navire amiral. Déclinée aux States, Eataly est une idée méga. Un des mes amis espagnols, Quico Sosa, le fournisseur en ingrédients contemporains de tous les chefs de la planètes, regrettait que son pays n'ai pas eu le même trait de génie. Côté produit, l'Eataly de la 5e avenue peut séduire la clientèle locale avec ses différents bars à café, son comptoir de pâtes fraîches, voire les sauces en pots. Déception par contre du côté du maigre assortiment en parmesan... On y trouve aussi différents bars où déguster des charcuteries et quatre enseignes thématiques : viandes, pâtes, poissons, légumes. Ce lundi 20 septembre à 19 h, il y a 2 h de file pour la viande, 45 min pour les pâtes et un peu moins pour les poissons! J'ai donc testé les légumes avec Pascal Lorange, né à Spa et chef exécutif des restaurants Fig & Olive. Malgré le buzz, grosse déception : lasagne de légumes peu agréable, lasagne au pesto à faire retourner dans sa tombe un habitant de la Ligurie, terre d'origine de cette noble préparation. Seule ma bruschetta à la cime di rapa était à la hauteur de mes espérances. Pourtant le succès est garanti. Le seul restaurant de poissons avec sa vingtaine de tables pour 2 avait déjà servi 600 couverts depuis le matin !

Jean Pierre Gabriel, à New York

En savoir plus sur:

Nos partenaires