Eram, sacré provocateur

29/09/11 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Weekend

Avec sa dernière campagne, le chausseur s'attire les foudres des ligues de vertu catholiques. Parce qu'il l'a bien cherché?

Eram, sacré provocateur

© DR

Depuis 35 ans et l'invention de son slogan historique "Il faudrait être fou pour dépenser plus", Eram aime s'aventurer sur les terrains sensibles. Dans les années 1980 les spots télévisés se moquent des snobs, en 2003 une fausse pub de lessive chahute la ménagère, en avril dernier une campagne d'affichage tourne les couples de The Kooples en dérision.

Le 23 septembre, Eram frappe un nouveau coup:"Comme disent mon papa, ma maman, et la troisième femme de mon papa, la famille, c'est sacré." "Comme disent mes deux mamans, la famille c'est sacré." "Comme disent ma maman, et son petit copain qui a l'âge d'être mon grand frère, la famille c'est sacré." Des accroches surfant avec opportunisme sur la médiatisation des nouveaux types de familles recomposées et sur la question de l'homoparentalité.

Sans surprise, les visuels soulèvent immédiatement des réactions. Le site Chrétiens libres trouve la campagne "ignoble" et "dégénérée" tandis que le site conservateur Nouvelles de France titre "Il faudrait être fou pour y aller."

Sur Facebook, la marque est assaillie de tant de commentaires qu'elle crée un "espace de dialogue" afin que "tout le monde puisse s'exprimer au sujet de notre campagne de publicité." Le débat dérive alors sur la conception que chacun se fait de la famille d'aujourd'hui. Une discussion finalement très éloignée des paires de chaussures que propose Eram en magasin. Car c'est là toute la complexité d'une telle campagne: certes, elle fait parler de la marque, mais incite-t-elle pour autant la consommatrice à craquer pour la paire d'escarpins rouges à 49,90 euros? Rien n'est moins sûr.

Géraldine Dormoy, Lexpress.fr Styles

Et vous, que pensez-vous de cette campagne? Vous incite-t-elle à acheter des produits Eram ou au contraire vous donne-t-elle envie de boycotter la marque?


Nos partenaires