Etoile de David : Urban Outfitters sous le feu de la critique

25/04/12 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Weekend

Un T-shirt issu de la collection Urban Outfitters suscite la polémique. Et pour cause : la poche de poitrine gauche du vêtement est ornée d'une étoile à six bras évoquant celle de David.

Etoile de David : Urban Outfitters sous le feu de la critique

Le fameux T-shirt a été commercialisé la semaine dernière sur le webshop de la marque américaine Urban Outfitters. La petite poche de poitrine du modèle Kellog de la marque Wood Wood est ornementée d'une étoile. Une étoile à six bras, qui ressemble étrangement à celle que les juifs étaient contraints de porter au temps de l'Holocauste. Constatant également cette similitude, l'Anti-Defamation League de Philadelphie ('ligue antidiffamation', ADL) a crié au scandale. D'après son directeur général Barry Morrison, "le recours de tels symboles est terriblement écoeurant et injurieux."

Une photographie "non-représentative"

La réaction d'Urban Outfitters ne s'est pas fait attendre. D'après Brian SS Jensen, de chez Wood Wood, "l'étoile ne vise en aucune façon le peuple juif, les nazis ou l'Holocauste. Cette combinaison de motifs géométriques fait simplement partie de 'State of Mind', notre collection estivale. Nous nous sommes rendus compte de la ressemblance avec l'étoile de David dès l'entrée du prototype, et nous avons alors décidé de ne pas faire customiser l'imprimé. La photo publiée sur le site internet d'Urban Outfitters n'est pas représentative : elle devra d'ailleurs être remplacée." La marque produit en effet le T-shirt Kellog sans son étoile. "Si avons blessé ou offensé qui que ce soit, nous en sommes désolés. Evidemment, ce n'était pas notre intention", ajoute encore Brian SS Jensen.

Urban Outfitters a commis l'erreur de publier sur son site internet la photographie d'un prototype qui n'était pas encore sorti. Cependant, la chaîne n'en est plus à son premier scandale. En 2004, la ligue anti-diffamation réprimandait déjà Urban Outfitters pour avoir mis en vente un modèle de T-shirt imprimé du signe du dollar et du texte 'Everybody loves a Jewish Girl' ('Tout le monde aime une Juive'). Il y a quelques mois, la chaine faisait une nouvelle fois l'objet de critiques pour avoir utilisé un imprimé navajo de manière excessive (et injustifiée). Le label s'est également attiré les foudres de la communauté irlandaise après avoir mis sur le marché un chapeau en honneur de la Saint Patrick : l'imprimé du couvre-chef montrait des irlandais en train de vomir. Urban Outfitters vend enfin la marque Obey, qui pare volontiers ses vêtements de messages anti-chrétiens et anti-capitalistes. La chaîne n'a pas encore réagi au nouvel incident. La photographie du T-shirt incriminé a cependant été supprimée du site internet.

KS

Nos partenaires