Fashion Week de New York : et si les défilés se défilaient ?

10/09/10 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Weekend

Jusqu'à présent, quand j'allais à Milan ou Paris pour couvrir les défilés, le rituel était immuable : les premières heures se passaient dans la chambre d'hôtel, à dépouiller frénétiquement l'amas d'invitations à tous les shows, petits ou grands, pour établir ensuite le programme de la semaine.

Fashion Week de New York  : et si les défilés se défilaient ?

Jusqu'à présent, quand j'allais à Milan ou Paris pour couvrir les défilés, le rituel était immuable : les premières heures se passaient dans la chambre d'hôtel, à dépouiller frénétiquement l'amas d'invitations à tous les shows, petits ou grands, pour établir ensuite le programme de la semaine.

A New York, rien de ça. A mon arrivée... UNE seule invitation, celle de Tommy Hilfiger, m'attendait. C'est vrai qu'avec son fond de cressonnette synthétique, elle est particulièrement jolie, et que, dans un certain sens, on peut se dire qu'elle compte pour deux puisqu'elle concerne à la fois le défilé de dimanche et la soirée qui aura lieu dans la foulée, à la Metropolitan Opera House, pour célébrer les 25 ans de la griffe yankee. Mais reste que ça fait maigre, quand même.

Alors deux options : les fameux sésames arrivent au compte-goutte, et, le temps que je termine mon muffin à la cannelle et mon café Starbucks pour me la péter genre "je vis comme une vraie américaine", d'autres cartons m'attendront à mon hôtel. Ou alors je vais devoir vous raconter autre chose que des histoires de fringues et de tendances dans ce blog... To be continued.

Delphine Kindermans

En savoir plus sur:

Nos partenaires