Fashion Week: Milan, le 16 janvier 2011

17/01/11 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Weekend

Deuxième journée de présentation des collections de prêt-à-porter pour ces messieurs dans la capitale lombarde.

Fashion Week: Milan, le 16 janvier 2011

© ET

Deuxième journée de présentation des collections de prêt-à-porter pour ces messieurs dans la capitale lombarde. Allora, que retenir d'excitant et d'accessoire de ce dimanche brumeux, 20éme anniversaire de - nous apprend Wikipédia - Gui Deus Hollange fils wallon de Chuck Noris et fête de tous les Marcel (y'a un lien, forcément).

- Que si Thomas Maier, directeur artistique de Bottega Veneta, ne révolutionne pas la mode masculine - quelle prétention serait-ce - il en twiste subtilement les codes à la faveur d'un vestiaire à la fois classique et sexy, comme dans cette silhouette associant duffel-coat et froc de cuir. On apprécie aussi son travail sur les couleurs - orange, saphir, corniola (un rouge très dense).

- Que chez Emporio Armani, la ligne jeune de l'empereur milanais, les gars se fondent dans la grisaille de l'hiver sans aucune difficulté. A l'échafaudage qui figurait sur l'invitation du show répond un vestiaire forcément urbain dominé par des couleurs sombres. Pour se réensoleiller le moral et dérouiller ses lombaires, Giorgio, qui pense à tout, a par ailleurs présenté une nouvelle ligne EA7 pour les golfeurs en herbe.

- Que chez Salvatore Ferragamo, on fantasme le Far West comme Roberto Cavalli la veille. Mais le garçon vacher imaginé par Massimiliano Giornetti,directeur artisitique de la marque florentine, tient plus du poorlonesome cowboy Marlboro au charme mélancolique ravageur que du jeune loup énervé. Une chose est certaine, la tendance équestre est patente cette saison - on aussi vu des bottes d'équitation chez Emporio Armani. Elle était à son comble chez Moncler Gamme Bleue. La marque avait en effet convié la presse et les acheteurs dans un centre équestre des faubourgs de Milan pour un show inspiré de la chasse à courre. Avec force chiens et canassons.

- Que Tod's propose désormais une petite ligne de vestes en cuir à accorder avec son piquot.

- Que Vivienne Westood aussi punk soit-elle, fait un clin d'oeil affectueux à la Couronne en imaginant le garde-robe idéale d'un jeune homme invité au mariage princier. Ou quand les codes de la garde-robe oxfordienne rencontrent l'excentricité de la sémillante rouquine. So brit'.

- Que Miuccia Prada nous a envoyé notre invitation à l'hôtel une heure après le début du défilé. C'est certes original, comme d'habitude, mais on ne sait pas quoi écrire de plus, sinon copier-coller le titre du portfolio de Guillaume Crouzet, notre confrère de l'Express Styles : "Prada revisite les seventies" retour des années 70 qui interviendra dès cet été chez la femme comme on vous l'avait annoncé ici même.

Baudouin Galler

Retrouvez tous les visuels des défilés sur Catwalk Weekend

Nos partenaires