Fashion Week Paris: "la sensualité" de Cédric Charlier (en images)

26/02/14 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Avec la silhouette sensuelle de Cédric Charlier, la Fashion Week parisienne commence bien.

En backstage, Cédric Charlier donne le change, il semble calme, mais de sa belle voix posée, il précise que "pas du tout". Le créateur s'apprête à faire défiler sa cinquième saison, sa cinquième collection à son nom qui parle d' "évolution", de "rendez-vous avec l'idée du confort et de la nonchalance", de "sensualité".

La première à ouvrir le bal, c'est Lisa, mannequin belge fort, fort demandée qui porte haut les couleurs d'un automne-hiver 14-15 aux volumes amples, c'est nouveau chez Cédric Charlier, lui qui jusqu'ici était plutôt proche du corps. Et il a placé le tout sous le signe de l'illusion reptilienne.

En amont, il a travaillé avec le photographe Alfredo Piola sur des images de peaux revisitées par la lumière. Ses 34 silhouettes, il les désirait "visuelles", "sensorielles". Il a donc fait le pari du clair-obscur, de couleurs presque caméléon et de matières ultra pensées. Il les a assouplies, presque satinées parfois, il a joué avec les paillettes et les découpes laser pour des effets d'écailles. Rien à voir avec quelque animal à sang froid, mais plutôt feu sous la glace.

Sa garde-robe contemporaine montre à l'envi qu'il a du talent. Mais pas seulement. Ce qu'il a appris de cette collection maîtrisée ? Qu'il doit "continuer dans l'intuition, ça oui". Comme il a raison.

Anne-Françoise Moyson

En savoir plus sur:

Nos partenaires