Fashion Week de Paris: Céline, summum du chic

03/10/10 à 21:13 - Mise à jour à 21:13

Source: Weekend

Pour la troisième saison consécutive, Phoebe Philo a réussi son pari. Faire du défilé Céline l'un des plus appréciés de la saison. A ce rythme, elle est bien partie pour atteindre son objectif : relancer pour de bon la griffe, propriété du groupe LVMH.

Fashion Week de Paris: Céline, summum du chic

Elle avance, tête baissée. Veste en drap de laine gris anthracite et manches en cuir noir, pantalon légèrement loose et baskets lacets jaune fluo. Elle quitte le backstage, contenue, soucieuse, comme perdue dans ses pensées. Puis, montre un bout de tête à son public, qui l'applaudit à s'en faire mal. Léger sourire. Rapide. Puis retour dans sa tanière...

Pour la troisième saison consécutive, Phoebe Philo a réussi son pari. Faire du défilé Céline l'un des plus appréciés de la saison. A ce rythme, elle est bien partie pour atteindre son objectif : relancer pour de bon la griffe, propriété du groupe LVMH.

Pour l'été 2011, la créatrice anglaise poursuit sa réflexion sur le thème du minimalisme chic, une tendance qui ne cesse de faire des émules partout ailleurs. Une épure sans ennui, de belles matières et des coupes au tombé impeccable, que ce soit pour ses chemises amidonnées, ses jupes nouées dans le dos ou ses combinaisons pantalons. Les couleurs sobres - blanc, noir, marron... - laissent parfois la place à deux lignes vertes et bleues, ou à des imprimés d'influence ethniques. Une envie d'ailleurs qui se repère aussi à travers quelques vestes épaisses et robes à capuches pointues, aux références berbères.

C'est ça, le show Céline. Donner une leçon de style. Montrer que le luxe n'est plus du tout à l'heure du bling-bling. Place au chic en toute discrétion. Pour un peu, on trouverait même une bure de moine super canon. Pour autant qu'elle soit signée Céline, évidemment.

Catherine Pleeck

Nos partenaires