Haute couture Chanel et Lacroix: dites-le avec des fleurs !

28/01/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

Karl Lagerfeld pour Chanel la voit comme une page blanche, Christian Lacroix préfère les enluminures, mais chez ces deux créateurs, c'est avec des fleurs que s'écrit la haute couture pour l'été prochain comme pour conjurer la crise.

Haute couture Chanel et Lacroix: dites-le avec des fleurs !

© Karl Lagerfeld pour Chanel - Catwalkpictures

Au deuxième jour de présentation des collections, Chanel avait choisi un cadre intime pour son défilé. Une salle proche de son siège historique, transformée en en écrin de fleurs en papier blanc. Comme dans les salons de la maison de couture au temps de "Mademoiselle", les mannequins descendaient d'un grand escalier. Elles ont ensuite parcouru le podium installé entre les petites tables rondes autour desquelles s'étaient installés les invités.

Karl Lagerfeld a charmé son public avec de courtes jupes à plis creux, des robes à peine réchauffées par de micro-vestes, de petites capes dessinant les épaules comme une armure ou des vestes aux petits cols sages. Des pétales se dispersent sur la mousseline transparente, la guipure elle aussi se parsème de fleurs, des plumes pâles se posent sur une robe blanche.
Les invités ont aussi applaudi des leggings accompagnés de robes-tuniques précieuses, brodées de cristal, de pampilles, de paillettes.

Le noir interrompt à peine cette monochromie et souligne d'un trait la silhouette. Ou bien des paillettes noires marquent la taille comme une ceinture, ou des broderies de jais ponctuent les robes. Des fleurs et des guirlandes de branchages fleuris blancs coiffent également ces silhouettes graciles de jeunes filles en fleurs.

Chez Christian Lacroix aussi, les détails ont ébloui. Broderies ou cascades de fleurs, galons d'argent, petits volants plissés, motifs rebrodés de paillettes, passementerie or, minaudières précieuses....

Les cheveux tirés en chignons, de grandes boucles argentées aux oreilles, les femmes arborent de courtes robes-bulles, de très courtes jupes plissées, des robes baby-doll en tulle gris pâle, d'autres de forme trapèze, en soie noire rebrodée d'une fleur. Elles osent même les bloomers, par exemple rayé noir et blanc ou en coton voilé de tulle brodé.

Les fleurs éclosent sur des boléros ou des bustiers en taffetas, sur le plastron d'une robe, se piquent sur une épaule, dégringolent en cascade pourpre sur une robe longue.


Weekend.be avec Belga




Nos partenaires