La Fashion Week new yorkaise endeuillée par la mort d'Alexander McQueen

12/02/10 à 08:59 - Mise à jour à 08:59

Source: Weekend

La semaine de la mode Automne-Hiver 2010 s'est ouverte jeudi à New York avec une centaine de défilés au programme, rapidement endeuillée par la mort du créateur Alexander McQueen.

La Fashion Week new yorkaise endeuillée par la mort d'Alexander McQueen

© reuters

Au Bryant Park, au coeur de Manhattan, les défilés ont commencé à 9H00 du matin (14H00 GMT) alors que le décès à Londres du styliste britannique Alexander McQueen n'était pas encore annoncé. La triste nouvelle s'est rapidement propagée, assombrissant l'ambiance des défilés. Depuis l'annonce du décès d'Alexander McQueen, les hommages affluent de toutes parts.

"C'est une horrible nouvelle. Il est trop triste d'être dans un tel état de désespoir. Un si grand talent, une poésie, c'est affreux", a indiqué dans un message à l'AFP la créatrice Diane von Furstenberg, qui préside l'Association des créateurs américains (CFDA).

"Il a produit quelques-unes des images les plus belles et les plus provocantes de l'histoire de la mode, c'était un grand romantique avec un côté pessimiste, la nouvelle de sa mort est terrible", écrit sur le site internet du magazine américain Vogue le chroniqueur de mode Tim Blanks. Des dizaines de commentaires saluaient "le créateur brillant et inspiré".

"Je l'admirais beaucoup. C'était un révolutionnaire de la mode (...) Il ne sera pas oublié et c'est une perte immense", a déclaré le couturier britannique John Galliano . "Audacieux, original, stimulant", il "avait compris comment être un formidable ambassadeur britannique de la mode", selon lui.

"Je le connaissais très peu, mais je connaissais bien son travail", "très intéressant" et "jamais banal", a déclaré à l'AFP le styliste Karl Lagerfeld , tout en soulignant qu'il y avait toujours dans le travail de McQueen, "un peu d'attirance de la mort". "Qui sait, peut-être qu'à force de flirter avec la mort, la mort finit par vous attirer", a-t-il ajouté. Le mannequin Kate Moss s'est dite dans un communiqué "sous le choc" de "la perte tragique de son cher ami Lee McQueen", ajoutant que ses pensées allaient "à sa famille en ces tristes instants".

Un autre styliste, Matthew Williamson , s'est aussi dit "sous le choc" et "profondément attristé par la mort de McQueen", un "génie". "Comme beaucoup d'autres, je l'ai toujours cité comme étant un chef de file énormément inspirant de la mode mondiale. Il manquera beaucoup", a-t-il déclaré.

Alexander McQueen, retrouvé mort jeudi à son domicile londonien à l'âge de 40 ans, apparemment à la suite d'un suicide, ne devait pas montrer de collection à New York, et ses nouveaux modèles devaient être révélés à Paris le mois prochain.

La Semaine de la mode de New York, premier des quatre grands rendez-vous bi-annuels des créateurs de prêt-à-porter avant Milan, Londres et Paris, se tient jusqu'au 18 février. Elle se déroule pour la dernière fois sous les tentes de Bryant Park non loin de Times Square, avant le déménagement dans des locaux beaucoup plus spacieux au Lincoln Center (ouest de Manhattan) prévu à l'automne prochain.

Parmi les créateurs au programme, le Libanais Georges Chakra, Donna Karan, Catherine Malandrino et Diane von Furstenberg devaient montrer leurs collections durant le week-end. L'Américain Marc Jacobs, leur succédera au début de la semaine prochaine, avec des dizaines d'autres créateurs, confirmés ou débutants. Les défilés se termineront jeudi prochain avec la présentation des collections d'Isaac Mizrahi, Ralph Lauren qui vient de fêter ses 70 ans et Calvin Klein.

Weekend.be (source AFP)

Visualisez le dernier défilé Homme pour l'hiver 2010-2011 d'Alexander McQueen à Milan en janvier dernier

Son dernier défilé Femme pour l'été 2010

En savoir plus sur:

Nos partenaires