La haute couture, un monde feutré et exclusif

25/01/11 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Weekend

Ce lundi s'est ouvert la Fashion Week dédiée à la haute couture à Paris. Lors de ces défilés prestigieux, les plus belles robes mais aussi les tenues les plus onéreuses sont présentées. Christian Dior et Giorgio Armani Privé ont ouvert le bal.

La haute couture, un monde feutré et exclusif

© ET

Ce lundi s'est ouvert la Fashion Week dédiée à la haute couture à Paris. Lors de ces défilés prestigieux, les plus belles robes mais aussi les tenues les plus onéreuses sont présentées. Christian Dior et Giorgio Armani Privé ont ouvert le bal pour présenter leurs créations pour l'été 2011 réservées à un cercle très restreint de privilégiées.

Aux premiers rangs du défilé Armani étaient assises des célébrités comme Jodie Foster, Sophia Loren, Olivia Wilde, Amber le Bon ou encore l'incontournable rédactrice en chef de la bible fashion Vogue, Anna Wintour. La collection Armani Privé, la ligne couture d'Armani, se compose de créations au look futuriste. Giorgio Armani a déclaré avoir été inspiré par l'éclat des pierres précieuses désirant le transposer dans un reflet métallique omniprésent. Comme à son habitude, Armani est resté fidèle à son bleu d'encre dans un grand nombre de ses créations.

Pour le show haute couture Dior, John Galliano a emprunté la palette de couleurs et les silhouettes du célèbre New Look de Christian Dior des années 50. Des corsets, des tops et des robes volumineuses volent au vent, assortis à un make up dramatique.

Chez Alexis Mabille, prédominance du blanc dans des coupes longilignes, version vestale, des imprimés floraux sombres viennent égayer le défilé où des robes de mariée sexy et légères délicatement brodées de fleurs arrivent au dessus des genoux.

Chanel a livré un défilé pudique fait de coupes droites sobres, de tailleurs sages dans des tons pastel, de robes fourreau brodées, de tweed, de noeux délicats, de robes cintrées. Et pour le soir, le rose pâlit et s'orne de broderies sophistiquées, laissant place à des nacrés et des "couleurs de pluie" scintillantes. En résumé, de la grâce simplissime et raffinée.

Au premier rang, un nombre impressionnant de personnalités étaient présentes, parmi lesquelles l'actrice américaine Kirsten Dunst, le cinéaste espagnol Pedro Almodovar, mais aussi les acteurs Gaspard Ulliel, visage de la marque pour le nouveau parfum Bleu de Chanel, ou encore la comédienne Sandrine Kiberlain.

Ultra-luxe réservé à un tout petit cercle

La haute couture est un luxe qui est réservé à une centaine de privilégiées dans le monde vivant pour la plupart une vie d'altesse, de milliardaire. Un monde feutré et exclusif, dans lequel on commande une robe, du soir ou de mariée, faite sur mesure.

Car les prix s'envolent dans ce milieu. Chez un jeune créateur, rien n'est en dessous de 15.000 euros. Dans une grande maison, il faut au moins doubler la mise. Les robes de mariées couture peuvent atteindre 80 à 120.000 euros, et parfois jusqu'à plusieurs centaines de milliers d'euros, confient des spécialistes du secteur à l'agence AFP, les maisons pratiquent en effet une omerta totale sur les prix.

"Il suffit de quelques broderies faites dans le meilleur atelier, pour ajouter 45.000 euros à la facture", illustre le jeune couturier Alexis Mabille. C'est le prix à payer pour une pièce unique, qui a nécessité des heures et des heures de travail méticuleux dans les ateliers pour être parfaite sur le corps de sa cliente.

Selon l'AFP, beaucoup de clientes fidèles n'assistent pas aux défilés, préférant se faire envoyer photos et documents. Elles ne veulent pas se montrer, par discrétion, ce qui leur confère en même temps un certain mystère. Elles peuvent choisir de commander une robe du défilé en changeant quelques détails: ajouter des manches, changer la longueur de la jupe. De plus petites maisons, comme Alexis Mabille, s'engagent à ne pas "vendre la même tenue deux fois dans le même pays". En revanche, si une cliente tient à ce que sa pièce reste un modèle unique, "cela se paye". Cher, très cher.

Ann Heylens/Caroline Lallemand (Source AFP)

Tous les shows haute couture sur Catwalk Weekend

En savoir plus sur:

Nos partenaires