Lanvin, la fête à Alber

03/03/12 à 09:16 - Mise à jour à 09:16

Source: Weekend

Alber Elbaz fête ses dix ans chez Lanvin. Champagne, petit fours et robes à volants. Le tourbillon.

Lanvin, la fête à Alber

© catwalk pictures

On était prévenu : sur l'invitation ultra classique où l'on nous " prie d'assister à la présentation de la collection hiver 2012 créée par Alber Elbaz " , un dessin de et par lui, comme s'il l'avait fait sur un coin de table, au feutre noir. Sous un 10 doré, sa silhouette à lunettes et un gros coeur autour du logo si joli de Lanvin - Madame qui se penche sur sa fillette ; au verso, un " fun party after the show " qui promettait. C'est dire si toutes celles qui le pouvaient avaient opté pour une robe Lanvin, collection printemps-été 2012 de la maison ou H&M, c'était selon, avec bijou strassé ou non. Dans la halle Freyssinet, tendue de velours noirs, sur le catwalk, des tables avec faux gâteaux d'anniversaire, trois étages, mauve pâle, perles et kitsch assumé. C'est l'heure de l'apéro, petits fours et coupette, flashes pour Dita Von Teese, Pharrell Williams et Tilda Swinton. On débarrasse le plancher, le show peut débuter, le festival de couleurs, de volants et de sexy attitude aussi. Dès la première silhouette, ultrashapée dans une robe trompe-l'oeil et avec basque à la taille, aucun doute n'est permis, on sait qu'on peut compter sur le créateur pour redéfinir le corps des femmes, aimer les courbes, les zips placés parfaitement sur les fesses moulées, les jambes mises en valeur par des robes corolle et les épaules dénudées ornées de métrages ondulants. Les couleurs claquent - vert émeraude, pourpre, rouge sang, bleu roi, jaune - puis laissent la place au noir ou aux prints. Les strass et les cabochons brillent de mille feux, et le reste à l'encan, un peu de fourrure (en casquette), un peu de cuir travaillé torsadé (sur une veste courte), des boucles de ceintures à tête de félin, des escarpins vertigineux et des robes grand soir très Alber Elbaz. Ovation. Justement, le voilà sur scène, qui entame un " Que sera, sera " avant de s'avancer sur le catwalk, d'esquisser un pas de danse - les bras en croix, il fait la toupie, la fête peut commencer, Pink Martini prend le relais, sous un lustre à pampilles démesuré. Happy birthday, Alber.

A.-F.M.

En savoir plus sur:

Nos partenaires