Mode masculine à Londres : entre rue et tradition

20/06/12 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Weekend

Le rideau est tombé sur la première édition de la Semaine de la Mode masculine. Une 'Fashion Week' qui s'est distinguée par la présence de nombreuses pop stars, dont Elton John ou Gary et Martin Kemp, membres du groupe Spandau Ballet.

Mode masculine à Londres : entre rue et tradition

La Grande-Bretagne aurait-elle abusé de stimulants ? En dépit de l'effervescence qui a entouré les festivités du Jubilée d'Elizabeth II et de la folie qui s'emparera prochainement des Jeux Olympiques, le Royaume-Uni a su réserver quelques pages de son agenda à la Fashion Week de Londres.

Costumes traditionnels sur mesure à la mode 'Savile Row', reliquats des styles punk et mod, ... Les collections présentées à Londres auront surtout confirmé un cliché. La mode britannique est bel et bien écartelée entre deux extrêmes, tradition vestimentaire et rue, qu'elle combine avec flegme.

Les costumes élégants n'ont nullement besoin de défilés. De telles parades sont d'ailleurs généralement des plus ennuyeuses. Heureusement, de nombreuses maisons optent aujourd'hui pour la formule 'journée portes-ouvertes' ou 'présentation'.

Et pourtant, les défilés des créateurs présents à Londres ne nous ont pas fait perdre notre temps. Pringle of Scotland ressort comme l'une des seules grandes marques de la 'Semaine' à avoir proposé un défilé digne de ce nom. Nominé depuis un an à peine à la tête de la création de Pringle, Alistair Carr tire déjà sa révérence : c'est donc une collection d'adieu qu'il nous a livré à la Fashion Week de Londres. De leur côté, Burberry, Paul Smith et Thom Browne ont profité de la semaine de la mode pour présenter une nouvelle montre, tenir une session de questions-réponses avec Suzy Menkes du 'Herald Tribune' et faire poser une petite brochette de mannequins devant un double-decker aux couleurs d'Harrod's.

La collection E. Tautz était quant à elle placée sous le signe de Wilfred Thesiger : la branche de Norton & Sons a présenté une série de costumes classiques agrémentés d'une touche rose vif ou fuchsia en référence à l'Afrique du Nord, l'une des destinations favorites de l'explorateur. De son côté, Jonathan Saunders s'est inspiré du style de David Bowie, période 'Thin White Duke'. Massimo Nicosia, créateur de la ligne pour hommes de Nicole Fahri, a profité de son tout premier voyage à Brighton pour visiter l'embarcadère et le Pavillon Royal. Résultat : une série d'ensembles à la frontière du bon gout. Enfin, Katie Eary a combiné le style 'skater' à celui de Donatella Versace.

Les portes de la Semaine de la Mode se sont refermées. C'est désormais à Milan que défilent les grandes marques britanniques. Elles s'empareront ensuite des podiums parisiens.

Jesse Brouns

Nos partenaires