Gaia et Peta dénoncent "les souffrances infligées aux crocodiles" par Hermès

10/09/15 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Belga

Les organisations de défense des animaux Gaia et Peta ont mené mercredi une action devant la boutique Hermès du Boulevard de Waterloo à Bruxelles pour dénoncer "les souffrances infligées aux crocodiles" par la marque de luxe française pour fabriquer ces sacs et autres ceintures et bracelets de montres.

Gaia et Peta dénoncent "les souffrances infligées aux crocodiles" par Hermès

La playmate flamande Lesley-Ann Poppe a soutenu l'action en se laissant entièrement peindre en crocodile par body painting. © BELGA

La playmate flamande Lesley-Ann Poppe a soutenu l'action en se laissant entièrement peindre en crocodile par body painting.

Les deux organisations de défense des animaux y ont dénoncé les conditions de vie "épouvantables des milliers de crocodiles et alligators dans les élevages du Texas et du Zimbabwe, où ils sont détenus les uns sur les autres dans des fosses de béton ou des bassins fétides, avant d'être tués à un âge précoce". Une récente enquête de PETA en caméra cachée montre notamment "un responsable d'élevage taillader la nuque de plusieurs alligators, avant de les laisser agoniser pendant de longues minutes", indique encore le communiqué des deux organisations.

"Pour fabriquer un seul de ces sacs à main, Hermès peut utiliser jusqu'à quatre crocodiles", dénonce Michel Vandenbosch, président de GAIA.

"Nous voulons qu'Hermès cesse de faire du profit sur la vie et la mort misérables de ces animaux, en supprimant pour de bon les peaux exotiques de leurs rayons", surenchérit Mimi Bekhechi, directrice de PETA.

Lire aussi: "Quel est le sort réservé aux crocodiles qui finissent en sacs Hermès?

En savoir plus sur:

Nos partenaires