Ghost Hunter (vidéo)

05/12/12 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Weekend

Avec lui, les fantômes ne sont jamais loin. Frédéric Guelaff filme leur présence comme personne. Et quand ils s'incarnent en Julie Gayet ou en Renée Guelaff, c'est le coup de grâce...

Ghost Hunter (vidéo)

© DR

Dans Echo Beach, "the new Indress film", le réalisateur français cadre avec élégance le brouillard du petit matin, une forêt la nuit, une ville balnéaire étrange et vide, et ces deux jeunes femmes - la première est une comédienne que l'on ne voit pas assez, l'autre, sa fille de 15 ans, fraîche comme un printemps.

Comme il les filme bien, en tournant autour d'elles, serrant leur grain de peau au plus près, le timbre de leur voix, l'éclat de leur rire et de leurs larmes, plaçant entre elles un "homme grenouille", un Christophe Reymond en décalage total dans sa combinaison de surf.

Il y a aussi la mer, son va-et-vient, les ciels que Frédéric Guelaff aime filmer, la musique originale de Mathieu Baillot et la garde-robe signée Wies Schulte pour Indress. Car chaque saison, cette équipe imparable se réunit par amour pour tourner un court-métrage poétique et fantastique, avec accent burlesque, "parce que mes vêtements et les histoires de Frédéric fonctionnent bien ensemble", commente Wies, et elle n'a pas tort.

Son vestiaire minimal, avec pantalon d'homme, tissu épais, crêpe de soie brodé, mini-paillettes, maille oversize et robe droite, entre parfaitement dans l'image singulière de ce cinéaste qui vient de signer la pub pour l'édition spéciale du J'adore de Dior au flacon soufflé par le plasticien Othoniel. On les verra tous les deux à Anvers, le 20 décembre prochain, dans la boutique Graanmarkt 13, où ils viendront présenter personnellement leur Echo Beach, la collection de la saison d'Indress et leur folle envie de ne jamais rien faire comme les autres.

Echo Beach, projection ce vendredi 23 novembre à 19 h 30 au Palais de Tokyo, à Paris, et le 20 décembre, dans la boutique Graanmarkt 13, 13, Graanmarkt, à 2000 Anvers. www.indress.net


En savoir plus sur:

Nos partenaires