Gigi et Tommy, la belle (et fructueuse) histoire d'amour

26/02/18 à 02:11 - Mise à jour à 10:38

Une fois n'est pas coutume, Tommy Hilfiger a défilé à Milan. Plus souriante que jamais, la top Gigi Hadid a présenté sa ligne capsule, imaginée avec la marque US. L'inspiration? Les courses de Formule 1. De quoi clôturer sur les chapeaux de roue, deux ans de collaboration.

Gigi et Tommy, la belle (et fructueuse) histoire d'amour

Gigi Hadid et Tommy Hilfiger, final à Milan, le 25 février 2018 © AFP

Après Los Angeles, New York et Londres, place à Milan. Tommy Hilfiger a déplacé toute son équipe, pour présenter sa nouvelle collection, d'ores et déjà en vente. Le créateur américain est en effet un adepte de la formule "see now buy now", qui entend bousculer le calendrier traditionnel de la mode, pour vendre immédiatement ce qui est montré sur les podiums.

Pour l'occasion, pas moins de 2000 invités - dont de nombreux clients du label- ont investi le palais des Congrès de la ville italienne, transformé spécialement en écurie de Formule 1. Avant le show, les amateurs ont pu essayer des véhicules de course, s'amuser à changer les pneus, sans oublier regarder de près les looks qui allaient défiler peu après. Une véritable expérience de marque.

Le thème des looks tournait principalement autour des courses automobiles, avec une avalanche de damiers noirs et blancs, de leggings à l'inspiration sportswear, de tops coupés très courts, des combinaisons de cuir, des blousons et, toujours, les couleurs-clés de la marque, à savoir le blanc, le bleu et le rouge.

Un show qui clôt quatre saisons de collaboration avec le célèbre top model Gigi Hadid, à peine 22 ans et 38,6 millions d'abonnés sur Instagram. Amie du créateur américain, cette dernière a en effet participé au processus de création de ces différentes capsules. Une opération ultra gagnante pour les deux parties, apportant de la crédibilité, pour l'une, et un vrai coup de fraîcheur, pour l'autre.

A noter qu'en organisant ce spectacle à Milan, la griffe américaine espérait faire autant le buzz que les dernières saisons, lorsque l'édition londonienne a enregistré 2,5 milliards d'impressions sur ses réseaux sociaux et celle de New York, une augmentation de 900% du trafic sur son site internet. Le tout avec une augmentation du chiffre d'affaires, de l'ordre de 4% en 2016, derniers chiffres connus à ce jour.

Nos partenaires