H&M jette ses invendus à la poubelle

08/01/10 à 13:39 - Mise à jour à 13:39

Source: Weekend

Le New York Times révèle que le géant suédois aurait détruit de la marchandise invendue plutôt que de la distribuer à des oeuvres caritatives.

H&M jette ses invendus à la poubelle

Le New York Times révèle que le géant suédois aurait détruit de la marchandise invendue plutôt que de la distribuer à des oeuvres caritatives.

Gants aux doigts coupés, chaussures aux semelles arrachées, manteaux aux manches déchirées... C'est le triste contenu des sacs poubelles découverts par l'Américaine Cynthia Magnus sur la 35ème avenue de New-York. Les conteneurs de la boutique Hennes & Mauritz débordaient d'habits tailladés au cutter. Selon le New York Times, les vagabonds engourdis par le froid hivernal fouillaient une montagne de sweats et de pantalons neufs sur le trottoir. "Nous aurions été heureux de récupérer ces vêtements" déplore un bénévole de l'organisme de bienfaisance New York Cares qui se tient -ironie du sort- juste au coin de la 34ème.

Appel au boycott

Sur la page Facebook de la chaîne de vêtements low cost, les réactions fusent: "Quoi? Jeter des vêtements? Ca n'a pas de sens... Ils devraient plutôt en faire don ou au moins contacter des gens pour qu'ils puissent les collecter et les donner!", s'insurge Carolina De Jesus.

"Quel dommage, j'M le magasin, mais quand on sait qu'il y a des gens qui n'ont pas de vêtements dans la ville et qu'on choisit 2 les jeter au lieu 2 faire ce qu'il faut et d'en faire don... je ne dépenserai + 1 centime dans ce magasin", réagit en style SMS Acacia Gonzalez.

"Quelle honte!", s'étrangle Maxime, tandis qu'un autre client promet de boycotter le magasin tant que les choses ne changeront pas.

H&M s'est défendu dans un communiqué, soulignant que l'entreprise avait donné un demi-million de vêtements à des oeuvres de bienfaisance l'an dernier, mais que certains articles ne pouvaient en faire partie.

"Nous ne faisons pas don de vêtements qui ne correspondent pas à nos normes de qualité, à des restrictions chimiques ou sont endommagés", écrit H&M, disant être "en train d'étudier le moyen d'améliorer les pratiques" de la marque.

Ca.L/Mathilde Laurelli, Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires