Il y a 70 ans, Odlo inventait ses premiers collants de sport

10/10/16 à 14:00 - Mise à jour à 11/10/16 à 14:36

Source: Weekend

L'aventure de la marque de sport Odlo a commencé avec une paire de collants d'entraînement pour protéger du froid les patineurs de vitesse en Norvège. Depuis, le label qui fête cet hiver ses 70 ans n'a eu de cesse d'innover au fil de ses collections.

Il y a 70 ans, Odlo inventait ses premiers collants de sport

L'équipement Odlo en 1973. © Odlo/archives

Tout a commencé avec une paire de collants d'entraînement fabriquées en fibres synthétiques Helanca, dans le jargon, du tissu texturé, pour protéger du froid les patineurs de vitesse. On est en 1946, en Norvège, et le fondateur de la marque Odlo, Odd Roar Lofterød, se profile déjà comme précurseur dans les sous-vêtements techniques destinés aux athlètes avec un motto bien à lui "toujours une longueur d'avance".

Aux Jeux Olympiques d'hiver d'Innsbruck de 1964, il fournira à l'équipe nationale norvégienne de ski sa première tenue complète. En 1972, aux JO de Sapporo, c'est pas moins de 22 équipes nationales qui arborent le logo Odlo. L'année 1986 marque l'expansion internationale de la société qui installe son siège en Suisse tout en gardant sa tradition bien scandinave. Mais elle ne se contente pas d'habiller les pâtineurs et les skieurs, dans les années '90 sont ensuite lancées les collections running et outdoor, d'autres disciplines suivront pour les fanas de marche nordique et de VTT.

L'équipe Odlo en 1965.

L'équipe Odlo en 1965. © Odlo/archives

Sans couture, sans odeur

Au fil du temps, l'équipementier sportif n'a eu de cesse d'innover dans ses technologies et ses matières grâce notamment au principe des trois couches lancé à la fin des années '80 et décliné en 2007 pour les enfants. La première épaisseur, constituée par les sous-vêtements, assure un transfert de l'humidité optimal, la deuxième régule la température, tandis que la troisième protège à la fois du vent et des intempéries. Sa fibre de pointe "Effect by Odlo" connait aussi son petit succès: elle a le don de neutraliser les odeurs grâce à des ions d'argent qui enrayent naturellement la prolifération de bactéries. Une autre technique, surnommée "Seamless", consiste, elle, à produire des pièces sans couture, afin de favoriser la liberté de mouvements et d'éviter les frottements lors de la pratique sportive.

Collection des 70 ans d'Odlo.

Collection des 70 ans d'Odlo. © Odlo/archives

Quant à la technologie "Muscle force" destinée aux sportifs les plus ambitieux, elle promet de diminuer les vibrations des muscles de 42 % grâce à des pièces de soutien intégrées sans couture. Résultat: les muscles sont moins vite fatigués et plus vite régénérés. Quand on vous disait que c'était technique...Odlo a également introduit récemment des éléments naturels dans sa collection, et notamment de la laine mérinos et de la soie.

Pour fêter ses 70 ans, le label nordique lance une collection hivernale en édition limitée de tee- shirts, hoodys, leggings, doudounes ou encore, d'accessoires dotés de sa technologie la plus essentielle: la structure côtelée qui remplit plusieurs objectifs dont une bonne élasticité et une évacuation optimale de la transpiration lors de l'effort. Le tout rehaussé de détails aux couleurs du drapeau norvégien et de son petit logo doré vintage. Vous n'aurez plus d'excuses pour zapper votre séance de sport...

Nos partenaires