Karl Lagerfeld: une "taxe" pour forcer les riches à acheter?

15/11/11 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Weekend

Trois designers et leurs solutions pour vaincre la récession. Karl Lagerfeld, Alber Elbaz et Markus Lupfer se penchent sur la recession mondiale.

Karl Lagerfeld: une "taxe" pour forcer les riches à acheter?

© Reuters

Karl Lagerfeld a évoqué les solutions pour alléger la récession mondiale. Il pense que la mode pourrait y jouer un rôle, en particulier si les gens commençaient à investir dans des pièces de haute-couture. "Je pense qu'ils devraient faire une taxe donc quand vous gagnez une certaine somme d'argent, vous devez dépenser un certain montant en shopping. Pour acheter n'importe quoi... Et de cette façon, nous créons des tonnes d'emplois. Je pense que c'est une bonne idée. Ce que je déteste ce sont les gens avec beaucoup d'argent qui ne le dépensent pas", a-t-il confié.

Chez Lanvin, Alber Elbaz croit aussi que les produits haut-de-gamme de la mode sont la clé d'une économie stable.
"C'est plus difficile de cuisiner avec des patates, oeufs et fromage que le caviar... Les pièces qui sont en fait dévalisées dans les boutiques, ce en sont pas les plus abordables, les versions commerciales, mais les pièces spéciales", a-t-il dit.

Markus Lupfer pense qu'il est vital pour l'industrie de la mode de commencer à créer plus de jobs pour stimuler la croissance. Pour lui il ne s'agit pas seulement d'avoir un plan sur le long-terme, mais que l'aspect ludique soit aussi à prendre en considération pour booster les ventes. "Paix, Amour et Sequins ! Tout est question de créer des emplois. Le gouvernement devrait introduire un quota où les entreprises devraient produire un certain pourcentage à l'intérieur de leur propre pays afin de créer des emplois, et dans le même temps, sequins pour tout le monde !", a-t-il affirmé.

LeVifWeekend, avec CM

Nos partenaires