La Brafa ouvrira ses portes pour la 61e fois à Tour & Taxis

21/01/16 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Source: Belga

L'asbl Foire des Antiquaires de Belgique a présenté jeudi la 61e édition de la Brussels Art fair (Brafa), qui s'ouvrira samedi. Elle se tiendra jusqu'au 31 janvier prochain de 11h00 à 19h00 sur le site de Tour & Taxis. Une nocturne aura lieu jusqu'à 22h00 le jeudi 28 janvier. Plus de 55.000 visiteurs sont attendus.

La Brafa ouvrira ses portes pour la 61e fois à Tour & Taxis

© https://www.facebook.com/brafabrussels

Invité d'honneur de cette édition, les Floralies de Gand ont confié au fleuriste anversois Mark Colle, réputé pour ses créations florales lors de défilés de mode de Dries Van Noten, Jil Sander ou Dior, le soin de créer divers montages floraux. Nicolas de Liedekerke et Daniel Culot, architectes designers de la Brafa depuis 2004, ont également déployé des sculptures aériennes et une paroi translucide lumineuse qui évoque une feuille géante dans le grand hall. Pour la 3ème année consécutive, un concours a été lancé à l'école nationale supérieure des arts visuels de La Cambre pour le tapis des allées. La lauréate Salomé Corvalan a dessiné un motif morcelé à l'image de l'agencement des stands.

La Brafa rassemblera un nombre record de 137 exposants (11 de plus que l'année précédente) originaires de 17 pays. La création de ces nouveaux stands a été possible grâce au réaménagement de l'entrée. Les 55 exposants belges représentent 40% de l'ensemble. Parmi les 21 nouveaux venus de cette édition, figure la galerie new-yorkaise Safani Gallery Inc., une des plus anciennes galeries d'art des Etats-Unis qui compte parmi sa clientèle des musées tels le Metropolitan Museum et le Louvre. Elle exposera à la Brafa quelques-unes de ses plus belles pièces d'origine romaine ou proche-orientale. La galerie belge De Jonckheere présentera à côté des maîtres de la peinture flamande des oeuvres d'artistes plus récents tels que René Magritte. Du côté des bandes dessinées, une couverture originale des exploits de Quick et Flupke signée Hergé sera mise en vente. Les arts asiatiques seront également représentés, avec par exemple une armure complète de Daimyo Gusoku portant les armoiries de la famille Matsudaira (Japon, XVIIIème siècle).

Pour la troisième année consécutive, la Brafa s'est associée avec l'asbl Biapal pour organiser les Brafa Art Talks, un cycle de conférences quotidiennes qui donnent la parole à des personnalités du monde de l'art. Samedi, François de Callataÿ, chef de département à la Bibliothèque royale de Belgique et membre de l'Académie royale de Belgique, ouvrira le cycle en parlant de la plus précieuse des monnaies antiques: le tétradrachme d'Aitna émis en Sicile vers 460 ACN. Elle a été donnée en 1899 au Cabinet des médailles de la Bibliothèque royale de Belgique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires