La chaussette qui monte

07/08/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Imaginez le tableau: sandales ouvertes et socquettes de sport blanches, un look pas vraiment élégant. Pourtant, cet automne, les gambettes en chaussettes se révéleront chic, à en croire les créateurs de mode et les people.

La chaussette qui monte

© Emporio Armani winter 09 - E. Tordoir

Imaginez le tableau: sandales ouvertes et socquettes de sport blanches, un look pas vraiment élégant. Pourtant, à en croire les people et les créateurs de mode, les gambettes en chaussettes se révéleront chic cet automne.

Les bas, portés courts ou longs, s'enfilent sur les gambettes des fashionistas et des stars qui dictent les tendances. Dernière preuve en date: Chloë Sevigny, en petite robe courte Liberty, a été vue, chaussettes mi-chevilles et sandales ouvertes aux pieds, déambulant au printemps dans les prairies du festival californien Coachella. Peut-être pas la manière la plus élégante de porter cet accessoire qui s'annonce comme le must-have de l'automne, carrément un "fashion faux pas". Autre indice: les jambes de Lindsay Lohan exhibent souvent bas et mi-bas ces derniers temps. Une tendance que l'on perçoit surtout chez les filles, les hommes ne voulant peut-être pas risquer le look détonant, façon "beauf", canapé, canette de bière".

Déjà bien présent à Paris et Milan lors des défilés pour l'automne-hiver prochain, le bas ou mi-bas, transparent, opaque, rayé, style Burlington ou tout simplement uni à rainure s'impose, de façon plus élégante cette fois. Fendi le détourne en cuissarde en cuir sur des chaussures à plate-forme. Chez Emporio Armani, aucun pantalon en vue, bas et mini-jupes sont roi. Chez Marni, les chaussettes hautes sont à carreaux et se portent avec des sandales à talons. Histoire de démontrer que le style n'est pas seulement réservé aux écolières anglaises, la créatrice artistique de la marque, Consuelo Castiglioni, 40 ans, a clôturé son défilé vêtue d'une robe noire et de bas montant jusqu'aux genoux sur des chaussures à plate-forme. Chez Bernard Willhelm cet été il se défile en crochet ou se transforme en lanières et se promène sur de lourdes bottines ou des sandales ouvertes. Dans sa collection estivale Burberry Prorsum, Christopher Bailey associe ses vestes de pluie et robes délavées à des chaussures à lacets surmontées de mi-bas unis à rainures, comme pour se protéger de l'humidité ambiante.

Tabio, l'empire de la chaussette ouvre à Paris

Autre indice de la popularité montante de cet accessoire inventé pour tenir nos jambes au chaud, Tabio, l'empire de la chaussette japonais, qui a déjà ouvert sept magasins à Londres, vient d'ouvrir sa première boutique à Paris. Au Japon, où la chaussette est déjà un accessoire de mode culte depuis des années, ce label compte 300 points de vente. Sur son site, American Apparel élève aussi la chaussette - de sport cette fois - au rang de must-have en exhibant des mannequins, bas rayés aux jambes. Là, ça sent le dimanche après-midi relax, mais on est encore loin du canapé et de la canette de bière.

À l'automne prochain, on devrait aussi voir apparaître ce qui devrait être le modèle de bas le plus extravagant jamais imaginé. Miu Miu commercialisera des chaussettes striées montant jusqu'aux genoux et incrustées de nombreux bijoux, de perles et de paillettes, à porter avec des chaussures en satin assorties, en vente pour 245 Livres, soit environ 290 euros, selon The Telegraph. On vous disait que la chaussette pouvait être chic, très chic.

Ca.L

Toutes les photos des défilés sur Catwalk Weekend

Nos partenaires