La fashion week touche à sa fin avec Chanel et son été indien

07/03/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:53

A Paris, le dernier jour de la Fashion Week débute par Chanel en mode été indien. Promenons-nous dans les bois...

La fashion week touche à sa fin avec Chanel et son été indien

Chanel automne hiver 18-19 © chanel

Chanel automne hiver 18-19

Chanel automne hiver 18-19 © chanel

Sur l'invitation, une feuille d'automne annonçait la couleur, il eut été difficile de se tromper de saison. La maison Chanel ne faisant jamais les choses à moitié, elle n'hésite pas à faire entrer une forêt en habit mordoré dans le Grand Palais. Au sol, un tapis de feuilles mortes qui sentent le sous-bois humide, les champignons ne vont pas tarder à poindre. A l'horizon, les troncs nus d'arbres prêts à affronter l'hiver, en vrai et en trompe-l'oeil. Ici et là quelques touffes de mousse odorante, le décor parfait pour une collection qui décline la même palette - du roux, de l'orangé, du vert sapin, du brun écorce et des imprimés feuillages pour fouetter le noir et blanc cher à Mademoiselle et à ses descendants.

Chanel automne hiver 18-19

Chanel automne hiver 18-19 © Chanel

Dans une telle atmosphère, le tweed prend toute sa dimension, nul besoin de justification, les ateliers Chanel savent y faire, jonglant à qui mieux mieux avec l'effiloché, le tissé, le duveteux. Les matières défilent, maille, coton, velours côtelé ou milleraies, plumes, fausse fourrure, dentelle, tulle brodé et organza ultra léger réchauffés par des doudounes matelassées qui font plus que rappeler la petite veste maison. Car le créateur Karl Lagerfeld craint l'engourdissement - à lui donc les réinterprétations formelles de classiques passés à la postérité : désormais, le tailleur se porte agrémenté de basques ponchos. Parce que, décrète-t-il, " Chanel, c'est la vie même, des vêtements qui ont une possibilité de vie ".

La preuve sur les ambassadrices Keira Knightley ou Vanessa Paradis et Liu Wen, sur Golshifteh Farahani, Lily Allen ou Eddy de Pretto, tous sagement assis en front row. C'est l'été indien de monsieur Lagerfeld, celle qui prépare le renouveau, le "perpétuel recommencement" - y voir une métaphore.

Chanel automne hiver 18-19

Chanel automne hiver 18-19 © Chanel

Nos partenaires