La marque qui monte: Cesare Paciotti

28/08/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Les chausseurs de luxe doivent désormais compter avec cet italien au style provocateur et sexy.

La marque qui monte: Cesare Paciotti

© Publicitavec Anja Rubik en 2007

Les chausseurs de luxe doivent désormais compter avec cet italien au style provocateur et sexy.

De quoi s'agit-il?

Cesare Paciotti est une marque de chaussures italienne fondée en 1948 par Cecilia et Giuseppe Paciotti. Au départ cantonnée à la fabrication de modèles masculins haut de gamme, l'entreprise prend un nouvel élan lorsqu'en 1980, Cesare, fils de Cecilia et Giuseppe, hérite de l'entreprise familiale.

Diplômé de l'université de Bologne en arts et spectacles, passionné de légendes du rock telles que les Stones et Jimmy Hendrix, Cesare s'inspire de ses voyages et de ses icônes pour créer des modèles modernes et raffinés. Après s'être fait la main sur des collections purement masculines, il se lance en 1990 dans la conception de souliers féminins. Sa créativité et son exigence attirent rapidement l'oeil de Gianni Versace, Dolce & Gabbana et Roberto Cavalli, avec qui il collabore plusieurs saisons.

Repérables à leurs semelles rouges ornées d'une dague dorée (pour les différencier des Louboutin?), les sandales et escarpins Cesare Paciotti font le bonheur des fashionistas en quête de toujours plus d'originalité.

Pourquoi ça marche?

Le monde de la mode entre aujourd'hui dans un âge d'or de la chaussure. Après les it-bags, on passe aux it-shoes, plus sophistiquées mais tout aussi identifiables. Dans ce contexte, Cesare Paciotti arrive à point nommé avec son style provocateur et ses talons vertigineux à la ligne racée.

La marque doit également son succès à des campagnes de publicité accrocheuses. En 2007, la top Anja Rubik se cambre à moitié nue sur un vélo doré. Ca n'est pas du meilleur goût, mais on a bien du mal à l'oublier. Les saisons suivantes, des bombes aux jambes de gazelle se prélassent dans des poses suggestives. Ce hiver, le photographe Mario Sorrenti s'inspire de Guy Bourdin et joue sur les perspectives: sur fond rouge sang, les escarpins flashy deviennent des armes à ne pas laisser entre toutes les mains.

Qui la porte?

Les créations Cesare Paciotti sont réservées à un public de connaisseurs. Toujours en quête de nouveaux chausseurs à idolâtrer, les dingues de chaussures en raffolent, les fétichistes les collectionnent.

On l'adopte?

Si vous en avez les moyens (le moindre modèle avoisine les 400 euros) et si vos pieds supportent les stilettos, foncez! Une paire de bottes ou d'escarpins bien choisie a le pouvoir de réveiller une garde-robe, et votre homme vous remerciera. Les petits budgets attendront que les grandes enseignes sortent des modèles inspirés des originaux.

Où trouve-t-on les chaussures Cesare Paciotti?

Le chausseur a deux boutiques en France, l'une à Paris, 12 Avenue Montaigne, l'autre à Bordeaux, 63 Cours Georges Clémenceau.

Géraldine Dormoy, Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires