La mode belge s'expose à Bozar (en images)

05/06/15 à 16:42 - Mise à jour à 08/06/15 à 11:39

L'exposition " The Belgians, an Unexpected Fashion Story ", c'est à dire " Les Belges, une histoire de mode inattendue ", ouvre ses portes aujourd'hui au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar). L'occasion de faire le point sur la mode belge, la plus belle de nos cartes de visite à l'étranger.

L'exposition, issue d'une collaboration entre les Beaux-Arts et la plateforme de design et de mode MAD Brussels, expose avec brio les plus grandes créations des noms belges de la mode. On y retrouve notamment les pièces des créateurs Christian Wijnants, Tim Van Steenbergen, Marina Yee, Diane Von Furstenberg et Jean-Paul Lespagnard.

Au fil des salles, on retrouve les styles éclectiques, parfois surréalistes, qui font la véritable marque de fabrique de ces génies du plat pays. Histoire de nous mettre en ambiance, l'exposition débute par une salle qui fleure bon le patriotisme, emplie de curiosités et symboles belges comme des chapeaux de Gilles ou des Manneken Pis revisités. Un peu plus loin, dans la plus grande salle, 39 poupées mannequins retracent chronologiquement les créations qui ont fait parler d'elles à travers le monde, sorte de panorama des tendances des 60's à aujourd'hui, en mettant un point d'honneur à mettre en valeur les créations des " pionniers ", les Six d'Anvers.

Toujours dans l'univers de la mode, la célèbre créatrice belgo-américaine Diane von Furstenberg était jeudi l'intervenante de choix lors d'un débat autour de la prise de pouvoir des femmes dans ce milieu exigeant qu'est celui du " fashion ". Elle était accompagnée d'Anne Chapelle, directrice des marques belges " Ann Demeulemeester " et " Haider Ackermann " ainsi que de Rosario Dawson et Abrima Erwiah deux Américaines actives dans l'univers de la mode. Elles ont ensemble débattu du statut de la femme, principalement en Afrique et en Asie, ainsi que des infrastructures qu'elles mettaient en place pour les aider à devenir financièrement indépendantes. Diane von Furstenberg clôtura la discussion en rappelant que " chaque femme a le droit de devenir ce qu'elle souhaite".

Cette exposition s'inscrit dans le cadre de Summer of Fashion, un festival multidisciplinaire qui se déroulera jusqu'au 13 septembre prochain à travers les rues de Bruxelles.

Louise Vanderkelen

Nos partenaires