La mode de A à Z

16/05/08 à 17:00 - Mise à jour à 16:59

Source: Weekend

Réédité en format réduit, "Le Musée de la mode" raconte l'évolution du style.

La mode de A à Z

© Samuel Bourdin pour Charles Jourdan (1979)

Cent cinquante ans d'histoire de la mode décryptés, 500 personnalités (stylistes, photographes, bottiers, mannequins, muses...) répertoriées par ordre alphabétique et illustrant une époque, une tendance. La réédition de l'ouvrage de référence Le Musée de la mode nous paraît bien alléchante ! Une vraie gourmandise. Comme la photographie de l'Américain Roy Halston (1932-1990) entouré de 11 de ses mannequins en jersey de soie et veloutine. Des robes pastel témoignant des années 1970, quand il déclarait : "Aucun couturier n'a fait de la mode tout seul, ce sont les gens qui la font." A certaines pages, ça sent bon la praline et les années 1950 avec des soieries roses. A d'autres, on entend le cliquettement de franges perlées qui vous invite à la danse, Broadway 1920.

Permutable quelquefois, ludique souvent, sérieuse de temps en temps, la mode ici prend toute son ampleur, celle d'un art dans la vie qui se construit saison après saison. A demi dans le rêve, à demi dans la réalité. Les silhouettes en triangle des années 1930 répondent à celle des années 1980. A bucolique de Laura Ashley, B érotique de Guy Bourdin, F cambré comme un pied de Ferragamo, H arc en ciel d'Hervé Léger, L scintillant de Judith Leiber et de ses sacs improbables, Q de Mary Quant avec l'apparition, en 1964, de ses minijupes appelées à l'époque "tuniques de la société permissive"... Ces cent cinquante ans d'histoire du style n'omettent pas des couturiers moins connus tel Rudi Gernreich (1922-1985), qui libéra les mouvements des femmes avec ses maillots de bain topless à bretelles. Ou encore Mainbocher (1890- 1976), qui créa la robe de mariée de la duchesse de Windsor. Un régal.

Bénédicte Martin

Le Musée de la mode, ouvrage collectif. Phaidon. 512 pages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires