La production de fourrure bientôt interdite en région bruxelloise?

16/01/15 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Belga

La Région bruxelloise se prépare à emboîter le pas de la Région wallonne en se préparant à interdire l'élevage d'animaux destiné à la production de fourrure d'origine animale.

La production de fourrure bientôt interdite en région bruxelloise?

© Thinkstock

La secrétaire d'Etat bruxelloise en charge du Bien-être animal, Bianca Debaets, a annoncé vendredi avoir obtenu le feu vert du gouvernement régional à un avant-projet d'ordonnance visant à interdire l'élevage d'animaux en vue de la production de fourrure.

L'introduction de ce nouveau cadre légal à Bruxelles a une vocation avant tout préventive. Elle est prévue dans l'accord de gouvernement régional. Selon Mme Debaets, la Région de Bruxelles-capitale ne compte aucun élevage d'animaux à fourrure, mais il est actuellement toujours possible de demander un permis pour y installer un tel élevage.

"L'élevage d'animaux, détenus aux seules fins de production d'objets de luxe, n'est plus de notre temps. Les animaux vivent en dehors de leur habitat naturel, souvent dans de petites cages, et développent de ce fait des réactions de stress aiguës comme l'automutilation. J'espère, en outre, que cette mesure permettra d'initier un changement de mentalité par rapport au port de la fourrure. En tant que capitale de l'Europe, Bruxelles peut jouer un rôle de pionnier dans la promotion d'une politique plus respectueuse du bien-être animal au sein de l'Union européenne", a commenté vendredi la secrétaire d'Etat.

L'interdiction des élevages d'animaux à fourrure est déjà d'application dans plusieurs pays d'Europe comme la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l'Autriche et la Croatie. En Belgique, le gouvernement wallon a récemment approuvé une interdiction relative à l'élevage d'animaux à fourrure.

La Flandre a quant à elle instauré un moratoire sur les installations existantes. Celles-ci ne peuvent s'agrandir ni en taille ni en nomb

Nos partenaires