La Stan Smith déclenche haine et phobie

16/04/15 à 15:39 - Mise à jour à 17/04/15 à 14:55

La célèbre tennis d'Adidas, au classicisme et au confort incomparables, ne cesse de faire des adeptes dans nos contrées... au point de créer une nouvelle maladie: la stansmithophobie. Explications.

La Stan Smith déclenche haine et phobie

© Maria Morri/ Flickr

Vous l'avez sans doute remarqué: la Stan Smith a déferlé sur le monde, et la vague n'en finit plus de se casser sur nos trottoirs. La célèbre tennis d'Adidas, dont la production avait été arrêtée il y a quelques années, générant un tollé qui aura rapidement conduit à la reprise, a largement été adoubée comme accessoire ultime des modeux il y a quelques saisons, et puis...

La Stan Smith déclenche haine et phobie

© Instagram stansmithophobe

Et puis le grand public a redécouvert cette chaussure, classique et au confort rare, qui se marie avec tout. Mais malheureusement, trop de Stan Smith tue la Stan Smith. Et encore, les rues des nos grandes villes belges ne sont pas encore blanchies comme le sont celles de Paris, où l'on ne peut plus même faire un pas sans tomber sur Stan.

A tel point que le compte Instagram stansmithophobe a vu le jour, récensant en images toutes les manifestations de cette revenante au succès trop phénoménal. Et force est de constater que l'écoeureument est proche, même si la responsabilité de ce soulier parfait n'est pas entamée, mais plutôt le goût panurgique de l'homme - du Parisien particulièrement - de copier les codes de son voisin. Ou d'être à l'aise dans ses baskets!

En savoir plus sur:

Nos partenaires