La tennis Bensimon s'invite au musée

23/02/11 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Weekend

L'indémodable tennis Bensimon est présentée avec une myriade d'autres paires de chaussures au Musée International de la chaussure à Romans, dans le cadre de l'exposition "Portraits de chaussures - Histoire de pieds".

La tennis Bensimon s'invite au musée

Portraits de chaussures - Histoire de Pieds
Après avoir été présentée en Asie dans le courant de l'année 2009, l'exposition se tient à Romans en France jusqu'au 30 avril 2011. Y sont présentées une soixantaine de paires de chaussures ainsi qu'une trentaine d'installations, vidéos et sculptures réalisées par des artistes contemporains. "Dans chaque chaussure se cache une histoire, un savoir-faire ou un pied et son portrait" explique Yves Sabourin, commissaire de l'exposition, qui a souhaité mettre en regard les collections du musée et les oeuvres d'artistes travaillant sur le thème de la chaussure.

La tennis Bensimon, une histoire de famille
Peu après la fin de la seconde guerre mondiale, le grand-père d'Yves et Serge Bensimon se lance dans l'importation et la vente de fripes américaines. Son fils oriente par la suite l'activité familiale vers la vente de surplus militaire et ouvre sa première boutique aux portes de Paris.

En 1980, Yves et Serge Bensimon fondent les Surplus Bensimon : les surplus militaires, uniformes et vêtements de travail sont alors teints, modifiés pour être commercialisés en tant qu'articles de mode. Ils continuent à parcourir les stocks des armées à travers le monde et tombent un jour sur un énorme stock de tennis blanches : ils ont alors l'heureuse idée de les peindre dans une multitude de couleurs.

Face au succès du produit, ils décident quelques années plus tard d'en créer un modèle qui deviendra alors la fameuse Tennis Bensimon.

N.Lescal

Musée international de la chaussure 2, rue Bistour (portail Roger Vivier)
26100 Romans

En savoir plus sur:

Nos partenaires