Lacoste devient suisse, fin de l'histoire de famille

07/11/12 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Weekend

Le groupe suisse Maus Frères va bientôt détenir 93,3% du capital des célèbres polos français Lacoste, à la faveur d'un différend entre la petite fille du fondateur et son père, qui provoque la sortie de la famille de la marque au crocodile.

Lacoste devient suisse, fin de l'histoire de famille

© EPA

Sophie Lacoste Dournel a annoncé mercredi dans un communiqué qu'elle allait céder, avec les actionnaires qu'elle représente, 28% du capital de l'entreprise familiale à Maus Frères.

Son père, l'ex-président Michel Lacoste, avait annoncé fin octobre qu'il vendait avec d'autres actionnaires 30,3% à Maus Frères, déjà actionnaire à hauteur de 35%.

Le père est en conflit avec sa fille Sophie, qu'il ne souhaitait pas voir à la tête du groupe. "Après l'étude de différentes pistes, Sophie Lacoste Dournel et les

actionnaires familiaux qu'elle représente ont fait le constat que toute action consistant à opposer durablement deux groupes d'actionnaires nuirait aux intérêts de l'entreprise et de ses salariés", explique le communiqué. "En conséquence, ils ont décidé d'envisager la cession de leurs actions au groupe Maus Frères".

Maus, qui était présent au capital à travers sa filiale Devanlay, contrôlera donc à terme 93,3% du capital de la marque au crocodile.

La transaction se fera "dans les mêmes conditions" que celles présentées par le groupe Maus Frères lorsque ce dernier a annoncé l'acquisition de la part de Michel Lacoste. "C'est avec une grande tristesse que nous envisageons de céder notre participation dans l'entreprise que mon grand-père avait créée", a

déclaré Sophie Lacoste Dournel.

Fondée en 1933 par le champion de tennis français René Lacoste, la société homonyme a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros en ventes aux détaillants.

Weekend.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires