Lambron chiffonne la mode

08/02/10 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Weekend

A travers une série d'entretiens fictifs entre une journaliste et un grand couturier, l'écrivain porte un regard satirique sur un milieu plus habitué à être brossé dans le sens du poil.

"Je suis un assez bon baromètre de la futilité universelle". "Le parti de la tendance est le premier parti politique occidental". "Mon métier consiste à tuer autour de trente ans des filles que j'ai élevées au-dessus d'elles-mêmes pendant sept ou huit ans"... Voilà le genre de petites phrases dont je me suis délectée à la lecture de Théorie du chiffon. J'avais déjà brièvement évoqué cet ouvrage dans une précédente note. J'y reviens à l'occasion de mon interview de son auteur, Marc Lambron, en ligne sur L'Express Styles.

Dans son livre, la conversation à laquelle se livrent une journaliste et le grand couturier Jean-Louis Beaujour roule sur nombre de sujets habituellement passés sous silence: la vénalité des actrices, la bêtise des fashionistas, l'hystérie de l'entourage du créateur, la névrose des clientes, le manque de liberté de la presse de mode... Inutile de s'étonner, ensuite, que pratiquement aucun magazine féminin n'ait parlé de ce petit bijou de livre.

Mais la nature a horreur du vide. Aujourd'hui, la presse ne critique plus la mode? Les livres prennent le relais. Depuis quelques années, je me réjouis de voir débouler en librairie des bouquins qui décryptent sans tabou la mode d'hier et d'aujourd'hui. Ca a commencé avec Beautiful People, le chef d'oeuvre d'Alicia Drake sur les destins croisés d'Yves Saint Laurent et de Karl Lagerfeld. En 2006, ce dernier avait tout fait pour en empêcher la mise en vente à Paris. En vain. Il y a quelques semaines, sortait une nouvelle bio d'Yves Saint Laurent par Marie-Dominique Lelièvre, complément instructif du livre de Drake et de la bio de référence de Laurence Benaïm. La parution deSaint Laurent mauvais garçon n'a pas vraiment plu à Pierre Bergé, mais tout comme la Théorie du chiffon, je ne saurais trop en recommander la lecture à ceux qui ont envie de comprendre la mode au delà des pubs sur papier glacé qu'on nous sert tous les jours.

Théorie du chiffon, de Marc Lambron, éditions Grasset, 164 pages, 11,90 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires