Le fantasme de l'uniforme

11/09/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Weekend

Ils doivent être heureux, les stewards et hôtesses de l'air d'Air Tahiti Nui. Balenciaga leur a dessiné dernièrement un nouvel uniforme. Classe!

Le fantasme de l'uniforme

© SDP

Ils doivent être heureux, les stewards et hôtesses de l'air d'Air Tahiti Nui. Balenciaga leur a dessiné dernièrement un nouvel uniforme. Classe!

Il y a quarante ans, la maison de couture parisienne avait déjà collaboré avec Air France, qui travaille maintenant avec Christian Lacroix. Tandis qu'en Belgique, c'est la griffe Olivier Strelli qui avait habillé le personnel navigant de la défunte Sabena.

Dans le secteur de l'hôtellerie de luxe aussi, les employés se font relooker par de grands noms. La chaîne trendy W Hotels a fait appel, cette saison, à Michael Kors, comme créateur invité. Le Royalton de New York, à Yohji Yamamoto. Et l'an prochain, le Gansevoort Hotel Group puisera dans la collection de Prada, pour vêtir le personnel de son nouvel hôtel de Toronto.

Bon c'est vrai, généralement, les coupes sont plutôt strictes. Et les couleurs pas toujours peps. Mais imaginez deux secondes les hôtesses en train de donner leurs conseils de sécurité uniquement vêtues d'une combinaison-legging couleur chair et d'une épaulette en Plexiglas, le tout signés Maison Martin Margiela. Ou en train de remplir votre verre, serrées dans une minirobe rose flash Nina Ricci, assortie aux compensées pailletées, tellement hautes que leur tête frôle pratiquement la carlingue de l'avion.

Évidemment, les lecteurs masculins se représentent fort bien la scène... Quand on évoque les hôtesses de l'air, l'imaginaire décolle facilement.

Catherine Pleeck

Nos partenaires