Le suc de Florence

22/02/11 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Weekend

Vendredi dernier, j'ai rencontré à Florence Massimiliano Giornetti, le directeur artistique de toutes les lignes de la maison toscane Salvatore Ferragamo.

Le suc de Florence

L'atmosphère qu'il insuffle dans ses défilés touche à quelque chose d'à la fois viril et sensible, deux adjectifs qui me parlent vraiment en termes de mode. L'hiver dernier il nous racontait par exemple l'Argentine et ses Gauchos solitaires, pour l'été prochain il a imaginé un vestiaire inspiré de Jean Cocteau et de la Riviera française dans les années 30. Pour tout cela et parce que Florence est aussi la ville la plus élégante d'Italie, on lui avait demandé de nous donner dix adresses qui lui ressemblent. Le résultat est à l'avenant : alluré et délicat. Vous retrouverez tous ces bons plans dans notre numéro spécial homme à paraître le 11 mars. En attendant, je vous donne déjà mon coup de coeur : le royaume gourmand Cibreo (Via dei Macci), 118/R. Depuis 1979, le chef Fabio Picchi y revisite la cuisine toscane "du pauvre" avec un talent qui confine "au sublime", dixit Massimiliano Giornetti qui a élu l'endroit pour fêter son dernier anniversaire et où nous avons dîné ensemble vendredi soir (ragù à se damner, pigeon à la marmelade pimentée, entre autres). Pas de carte ici, mais un menu dicté à table. Outre le restaurant, plutôt onéreux, le petit empire de Pichi compte une trattoria pour dîner sans façon au coude à coude, un café toujours bondé et même un club à l'anglaise axé théâtre et gastronomie ouvert à tous moyennant cotisation.

Baudouin Galler

Nos partenaires