Le thigh gap, la nouvelle et dangereuse obsession minceur

11/07/13 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Weekend

Phénomène inquiétant, l'écart entre les cuisses est la dernière obsession des adolescentes. Toujours en quête de minceur, elles n'hésitent pas à sacrifier leur santé pour atteindre leur nouveau Graal.

Le thigh gap, la nouvelle et dangereuse obsession minceur

© Thinkstock

Sentir passer le vent entre ses cuisses ? C'est désormais l'objectif de milliers de jeunes filles. Standard de beauté quasi inaccessible, le thigh gap (traduisez, le fossé censé séparer les cuisses lorsque l'on a les pieds joints) est la tendance minceur phare de ces derniers mois.

Phénomène né après le défilé de la célèbre marque de lingerie Victoria's Secret, en décembre 2012 , c'est en en tous cas ce que déclare la psychologue Barbara Greenberg, interrogée dans Slate, le thigh gap repose sur un principe simple : plus les jambes sont minces, moins elles sont censées se toucher. Et plus vous êtes minces, plus vous êtes tendance...

Obsession collective

Sur internet, le phénomène vire à l'obsession collective. Les réseaux sociaux et forums fourmillent de pages pro-thigh gap aux noms révélateurs : Fuckyeahthighgap, Thighgaplove, Skinnytighgap. Sur Twitter, Tumblr, Instagram et Pinterest, le hashtag #ThighGap est quotidiennement plébiscité. Sous le hashtag #thinspiration, les jeunes filles publient les photographies de leurs sources d'inspiration : Kate Moss, Alexa Chung et autres anges filiformes de Victoria's Secret.

Prenant pour modèles les mannequins photoshopés, les adolescentes s'échangent les conseils les plus drastiques pour atteindre leur nouvel absolu.

"Ne mange rien de plus gros qu'une tasse", "Bois de l'eau glacée pour brûler les calories plus rapidement", "Entoure-toi la taille avec une écharpe pour avoir le ventre serré quand tu passes à table", autant de tuyaux malsains destinés à atteindre ce nouveau gage de minceur.

Il est désormais même possible de suivre le thigh gap de la très en vogue Cara Delevingne en vue de s'en inspirer...

Une mode dangereuse...

Dans leur pernicieuse quête de minceur, ces adolescentes ne se préoccupent pas du danger pour leur santé. Elles n'hésitent pas à s'affamer en vue d'arborer des cuisses aussi épaisses que leurs poignets.

Cette véritable frénésie n'est pas sans rappeler le mouvement ProAna qui durant la première décennie des années 2000, prônait l'anorexie comme mode de vie.

Dans une entrevue sur la chaîne CTVNews.ca, la psychothérapeute Kimberly Moffit explique: "Le plus tragique dans ce phénomène, c'est que cette obsession ignore les dispositions génétiques des mannequins. Certaines femmes sont tout simplement nées avec un corps naturellement mince et des cuisses qui ne se touchent pas. D'autres seront en santé toutes leur vie et n'auront jamais les cuisses concaves, et c'est parfaitement normal!".

Le thigh gap est en effet avant tout une question de morphologie. Caractéristique physique de beaucoup de jeunes adolescentes, chez la plupart des femmes, il disparaît à l'âge adulte.

...et de plus en plus contestée

Mais si nombre d'adolescentes cèdent sous le poids de ce nouveau dictat de dame minceur, certaines se révoltent contre une tendance qu'elles jugent stupide.

Sur Twitter, une adolescente écrit : " Le thigh gap c'est dégueulasse, soyons sérieux un peu".

Dans le même ordre d'idée, le tumblr Fuckyeahtouchingthighs publie des photographies de femmes sans thigh gap "parce que 98% de la population a les cuisses qui se touchent mais que 98% des médias montre des cuisses qui ne se touchent pas".

Avec beaucoup de dérision, la youtubeuse Tadelesmith propose, quant à elle, 5 méthodes pour donner l'impression d'avoir un thigh gap.

Nos partenaires