Le triomphe de la lingerie

24/09/10 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Weekend

Une nudité arachnéenne, une parure araignée, un body qui ne tient qu'à un fil appelé "Morphology". Ca, c'est de la lingerie triomphante. Son auteur ? Nikolay Bojilov, Bulgare et grand gagnant de la finale internationale Triumph Inspiration Award 2010, troisième édition.

Une nudité arachnéenne, une parure araignée, un body qui ne tient qu'à un fil appelé "Morphology". Ca, c'est de la lingerie triomphante. Son auteur ? Nikolay Bojilov, Bulgare et grand gagnant de la finale internationale Triumph Inspiration Award 2010, troisième édition. Une sélection nationale, un jury intimidant, un défilé réglé comme du papier à musique et le tour était joué. Ca se passait à Londres, pour ouvrir la Fashion Week en beauté, avec Matthew Williamson (créateur de mode britannique et fan de H&M), Helena Christensen (top des tops) et Rankin (photographe). Des guest stars présents pour élire leur coup de coeur parmi les 27 candidats venus de partout. Dans les gradins, on était tous tombé sous le charme du "Wood sensation" de l'espagnole Amaya Carcamo, une parure avec corset en bois, qu'elle avait taillée et puis polie à la main, avec amour, un travail de ouf, une beauté organique, un truc à part. Elle avait déjà gagné via les votes sur le net, on se disait c'est dans la poche. Elle est arrivée en deuxième place, empoche 10.000 euros et remercie encore son papa, qui l'a initiée à l'art de la sculpture sur bois. Et notre poulain belge dans tout ça? Elle n'a pas gagné, elle s'appelle Caroline du Chastel, est étudiante à l'Atelier Lannaux, s'est inspirée pour sa lingerie de compet' du Cubisme, de la période Art Déco et de l'intitulé "Shape Sensation" que Triumph a posé sur sa nouvelle collection plutôt bluffante. Aucun regret, juste la pêche, Caroline a adoré l'expérience et les nuits londoniennes. Nikolay Bojilov, lui, s'apprête à s'envoler pour l'Asie - avec 15.000 euros en poche et une invitation à travailler sur son body morphologique au sein de la cellule création de Triumph de Hong Kong et à le transformer en une pièce commerciale qui sera vendue en édition limité au printemps 2011. Parfait ! Va juste falloir cravacher pour pouvoir entrer dans ce petit triomphe qui donne un coup de jeune au macramé.

A.-F.M.

Nos partenaires