Une marque italienne qui repousse les limites

Une marque italienne qui repousse les limites

La plupart des hommes aiment la simplicité. Un bon manteau qui supporte le vent et la pluie et qui soit agréable à regarder... Ce cahier des charges simplissime résume bien la marque pour hommes italienne C.P. Company. Mais les apparences peuvent être trompeuses et cette simplicité au contraire très ingénieuse. C.P. Company prouve ainsi qu'une création intemporelle peut receler une bonne dose de high-tech.

Comment porter le sportswear sans faux pas ?

Comment porter le sportswear sans faux pas ?

Loin d'être relégués à la salle de fitness, le pantalon de jogging, le sweat à capuche et la casquette de king de la NBA, déclinés en version luxe, tiennent désormais le haut du pavé urbain. Entre coolitude assumée et tenue négligée, le risque de fashion faux pas est à son maximum.

Rencontre avec Alessandro Michele, directeur artistique de Gucci

Rencontre avec Alessandro Michele, directeur artistique de Gucci

A 45 ans, le Romain fantasque a réenchanté Gucci... et fait exploser son chiffre d'affaires. Son secret ? Rêver sans limites et tout s'autoriser. Un fil rouge qui sous-tend la création d'un nouveau féminin, Gucci Bloom, lancé sous sa direction. Chassé-croisé.

Lee Wood: le révolutionnaire tranquille

Lee Wood: le révolutionnaire tranquille

A 44 ans, ce Britannique, Milanais d'adoption, a passé une grande partie de sa carrière chez Versace avant de reprendre, en janvier dernier, la direction artistique de Dirk Bikkembergs. Une marque à la masculinité affirmée qu'il a su, en deux collections, remettre dans le radar de la mode.

Sam Taylor-Johnson, l'homme qui aimait les femmes

Sam Taylor-Johnson, l'homme qui aimait les femmes

Nouveau visage du Gentleman de Givenchy, l'acteur a déserté les pages people pour s'installer durablement dans la rubrique ciné. Il nous révèle sa personnalité d'ardent féministe, aux antipodes du beau gosse macho.

Shopping homme: en mode Dandy punk

Shopping homme: en mode Dandy punk

Si l'époque est troublée, son (no) futur s'écrit en rouge et noir dans les collections. Une influence qualifiée de "punk punchy", moins sombre que militante donc.